Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 En refusant de donner des chiffres des victimes après des affrontements meurtriers, l’opposition politico-militaire respecte la mémoire de tous ceux que l’attitude insensée de la dictature de Deby impose la poursuite d’une guerre livrée par N’djamena  rien que pour assouvir l’arrogance démesurée  d’un homme.

Aussi à partir du moment  où la guerre est choisie comme meilleur moyen de perpétuer la mal-gouvernance, la corruption, le détournement, l’injustice et l’impunité, la moindre de décence voudrait que l’on respecte la mémoire et les familles de ceux qu’on envoie comme une offrande pour la protection d’un pouvoir sans cesse décadent.

Il est inadmissible que le gouvernement  fasse une impasse totale sur le sort de ceux qui ont fait les frais de mauvais renseignements d’une république bananière qui aurait sous estimé la colonne 4 de l’UFR constituée essentiellement des résistants légendaires et aguerris du FPRN.

La démonstration de la résistance fut historique, et les rescapés de cette bataille  se souviendront le reste de leur vie .Et ce ne sont pas les fanfaronnades du GL.Kamougue qui changeraient quelque chose aux réalités têtues du terrain. L’exposition infantile à la télétchad  d’un montage grotesque auquel s’est livre le général en retraite, certainement oblige par des considérations cliniques, n’ont rien a avoir avec le théâtre dn effet  Adoum Yacoub et ses hommes conservent jalousement leur position.

Pourquoi le gouvernement ne s’est pas  fait accompagner sur le champ présumé des combats par la presse indépendante qui  pourtant n’attend que cela ?

Face aux mensonges du gouvernement,  le  FPRN est obligé de diffuser une liste macabre des combats à laquelle le ministre de la communication du gouvernement NADINGAR -ITNO n’apporte le moindre démenti.  Qu’il s’excuse dès lors auprès des familles de ceux qu’il a royalement  ignorés en niant leurs morts et blessés. A  moins qu’ils les considèrent  eux aussi comme des mercenaires qui n’ont affronté que leurs semblables avec une différence de taille : les martyrs de la résistance ont eu l’honneur de voir leur nombre exagérément grossi  par le gouvernement.

Apres chaque bataille le président Deby et sa brigade d’applaudisseurs  appelée pompeusement « ministres » claironnent que désormais le Tchad est totalement sous contrôle du gouvernement  qui en fait  ne contrôle rien du tout. La preuve en  est que malgré ses déclarations tapageuses de n’est plus vouloir garder les forces de la MINUAURCAT, il fait piteusement marche arrière et ces forces resteront au Tchad tant qu’il n’y aura pas un gouvernement responsable respectueux des droits de l’Homme, et méritant la considération et la confiance de la communauté internationale.

Nous qui ne sommes pas habitués aux mensonges affirmons avec force que tant que le gouvernement de Deby ne décide pas d’un vrai dialogue mettant fin aux causes pour lesquelles les résistants ont choisi de prendre les armes, il serait illusoire de prétendre a une paix définitive dans le pays.

Les ralliements fantaisistes de Mahamat Nour, Djinedi, Soubiane, Goukouni et consorts ne règlent rien et ne font que perpétuer  les souffrances des tchadiens. Les mercantiles qui s’agitent derrière les miettes des billets pour attendre une mascarade d’élection n’ont qu’a déchanter.

Aucune consultation  ne peut se dérouler désormais au Tchad, si une solution politique n’intervient pas avec les politico-militaires .La Kermesse des  cancres est terminée.

            

 

 

                                                        ABOULANWAR