Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

macons.jpg

 

Toutes les preuves sont réunies pour établir que la CEMAC n’est pas une organisation sous régionale d’intégration, loin de là ; c’est plutôt un rassemblement de chefs d’Etats unis par la solidarité uniquement franc-maçonnique donc aux niveaux individuels pour le maintien et la pérennisation au pouvoir de potentats incompétents, corrompus et pillards.

Cette organisation n’a pas pu concrétiser ne serait-ce que le premier objectif à savoir la libre circulation des personnes, des biens et d’établissement.

Or tous ces pays sont riches en matière de ressources minières agro-sylvo-pastorales et halieutiques : pétrole, bois, coton, élevage, or, diamant, cacao, poisson, etc…

D’après les rapports des organisations internationales, ce sont les pays les moins performants du monde en démocratie, compétitivité, bonne gouvernance, indice de perception  de développement humain, espérance de vie etc… Il faut remarquer qu’il n’y a jamais eu dans la sous-région des élections libres par conséquent alternance démocratique en dehors des parenthèses Patassé en RCA et Lissouba au Congo Brazzaville.

Il convient d’observer la dernière anecdote cocasse, une véritable tragi-comédie : Michel Djotodia est empêché d’assister au sommet de Ndjamena du 03 avril alors que Nicolas Tiangaye nommé Premier Ministre par le même Djotodia y es accueilli à bras ouverts. Pourquoi ? Parce que tout simplement Tiangaye est franc-maçon alors que Djotodia ne l’est pas (encore). Il lui a été outrageusement proposé de renier sa foi musulmane (condition sine qua none) et de se convertir à la franc-maçonnerie avant d’être accepté comme chef d’Etat en RCA et au sein de la CEMAC parmi ses « frères ». L’homme fort de Bangui franchira-t-il le rubicond et deviendra-t-il renégat ou apostat ? Il est dans un dilemme : garder sa foi et perdre le pouvoir ou se renier et demeurer au pouvoir. Seul l’avenir nous édifiera. Wait and see.

Alors que répondra le président Idriss Deby Itno lui-même franc-maçon alors qu’il entretient ses prétendus coreligionnaires qu’il les défend contre le retour au pouvoir des « sudistes » ou encore qu’il défend l’Islam et la langue arabe ? Mais il faut faire un distinguo : le Tchad étant un pays laïc, Monsieur Idriss Deby est libre de renier sa foi musulmane comme il l’a fait ; en se convertissant à la franc-maçonnerie, il a commis le péché capital ; celui du « Chirk » ou associationnisme pour lequel le Coran n’a pas de mots assez durs, ni de condamnation plus sévère : « Nous jetterons l’épouvante dans les cœurs des incrédules parce qu’ils ont associé à Dieu ce à quoi nul pouvoir n’a été concédé. Leur demeure sera le Feu, quel affreux séjour pour les impies (Sourate la famille d’Imran, III, 151).

Il faut signaler également que la foi chrétienne rejette la franc-maçonnerie : « des pasteurs ne cachent pas leur hostilité à l’égard des francs-maçons qualifiés de sataniques et de mécréants » (cité par Jeune Afrique).

Cependant le jeu d’Idriss Deby Itno est découvert ; il ne peut plus berner les musulmans en le montant contre les sudistes, les non-musulmans ; les carottes sont cuites, le roi est nu.

 

Hachim Mabrouk