Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

                      
Cette année l'Afrique vit des événements très troublants qui alimentent les médias du monde: le Niger et son coup de force patriotique d'une armée de métier, la Guinée de Sékou avec Sékouba à la place de Dadis, Oumar Elbéchir face à Louis Moreno Okampo, la Cote d'ivoire avec un Gbagbo le lutteur traditionnel qui a pu pendant 10 ans faire l'histoire d'un pays que personne sur cette terre n'avait cru, qu'un jour les souvenirs légués par Houphouet puissent germer comme nous le suivons aujourd'hui, le Sénégal et le dossier Habré qui fait couler l'encre et la salive non seulement des Africains mais impressionne toute la planete, les Tchadiens face à un régime que tout le monde sous estimait et croyait en finir aussitot après chaque soulevement mais qui se pérénise en mettant presque à néant la plus importante organisation politico-militaire qui ait jamais éxistée etc...
  Ce qui nous interresse nous Tchadiens en ce moment-ci ne sera bien entendu que les deux cas, l'affaire Habré et la dictature chronique actuelle que les Tchadiens jour et nuit cherchent à s'en débarasser.
 
  Hssein Habré et Idriss Déby appartiennent bel et bien au patrimoine tchadien, ils ont eu à marquer l'histoire du pays qu'on le veule ou pas, ces quatre dersnières décénnies d'abord dans la lutte armée ensuite successivement Chefs de l'Etat ces 30 derniéres années.
 
  C'est pourquoi en tant que révolutionnaires ne rejettons pas l'histoire. Car elle nous appartient à nous tous, nous avons quitté nos familles, nos maisons, notre travaille les armes à la main pour que quelque part nous rentrons glorieux avec des résultats que nos descendants immortaliseront comme c'est le cas aux Etats-Unis d'amérique, en Chine, en Afrique du sud, au Mali etc... mais hélas, nous beignons ensemble avec nos bourreaux dans la marre du sang de nos frères versé par les sanguinaires comme Habré, Déby et autres.
 
Par révolution, j'entend par là une lutte de la masse populaire contre les injustices d'une classe sur les autres mais le révolutionnaire tchadien que j'ai eu à connaitre ces cinq dernières années n'est autre qu'un apprentis sorcier qui est venu pour fuir la justice contre les crimes que lui meme ait commis, l'affamé qui dort à longueur de journée et qui n'a pas pu entrer dans la cour de Déby pour se nourrir à la fin de la journée, les illusionistes assoiffés de pouvoir qui croient que Déby est arrivé au pouvoir facilement pour ressortir les Zakhawa de leurs taudilles vers une aubaine et que maintenant c'est leurs tour à eux, voilà chers compatriotes ou camarades de lutte quelques comportements car:
 
   - au lieu de se mettre au service de la lutte révolutionnaire( justice, égalité, fraternité, démocratie), nous avons nous meme importé les maux qui ont détruit notre cause face à la dictature.
 
   - c'est nous ici qui cherchons à défendre les crimes de Habré et ses collaborateurs.
   - c'est nous qui acceptons moyennant prébandes de placer à la tètes de nos mouvements des hommes meme poursuivis par les juridictions internationnales et des analphabètes, des cancres.
 
   - c'est nous qui entretennons les complices du régime que nous combattons actuellement.
   - c'est nous qui acceptons que des forces hors de notre lutte viennent nous imposer des dictats qui sont contraires à la réalité du terrain pendant nos offensives sur l'énnemi.
 
   - et c'est nous encore qui acceptons d'aller au champs de battaille par régroupements familliaux;
   -  la liste est très longue...
 
   Alors chers compatriotes je vous attend au virage qui vous est le plus proche si vous convenez avec moi d'appliquer les lois révolutionnaires sur nous-meme, de combattre le sectarisme, le clientelisme, l'abus dans nos rangs car, l'épée de la révolution s'abbat d'abord au plus proche énnemi avant de frapper le plus éloigné.
 
   Ainsi chers frères le Tchadien n'aura de crainte ni à Déby ni à Habré ou à un autre satan qui après la victoire oséra encore toucher à la dignité et à l'honneur des fils de SAO. Nous avons à priori réglé le problème de Habré et de tous les autres Tchadiens.
  Ce message s'adresse avant tout à la "jeunesse consciente".
 
 
   LA PATRIE OU LA MORT, NOUS VAICRONS!
 
 
      Adresse email: mogomag1@yahoo.fr