Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Médiation dans la crise libyenne -la France tente sa partition pour trouver une issue politque. Elle accueille une rencontre entre Fayez al-Sarraj, président du conseil libyen et Khalifa Haftar, commandant de l'armée libyenne//Emeutes à Moundou pour empêcher le transfert du Maire, Laokein Médard// Moundou- l'avocat de l'ancien Maire, harcélé et activement recherché //Affaire Laokein Médard- plusieurs partis politiques appellent dans un communiqué de presse à sa libération // L'interview de l'opposant tchadien, Saleh Kebzabo sur TV5 afrique reportée à lundi //

Géo-localisation

Publié par Mak

darfourfirebellesPlusieurs travailleurs humanitaires qui interviennent à l'est du Tchad, constatent depuis hier et aujourd'hui, des mouvements immenses de troupes armées appartenant aux principales composantes des factions rebelles du Darfour.

Ce regain de tension militaire surgit une semaine aprés l'accord de normalisation de relations diplomatiques et politiques entre le Tchad et le Soudan qui s'engagent à ne plus soutenur des groupes armés hostiles au pouvoir de Deby et d'Elbéchir.

 A l'instar de bon nombre d'observateurs de la crise dans la sous-région, le conflit au Tchad et au Soudan, est savamment entretenue par les deux régimes qui ne jouent pas franc jeu dans le cadre des différents accords qu'ils se sont engagés à signer sans les honorer.


Cette situation intervient alors Idriss Deby et Oumar Hassane El-béchir doivent se retrouver le 14 janvier courant  au Qatar pour enterriner l'accord et sceller définitivement la paix entre eux.

D'ici là, on s'interroge si les deux hommes peuvent-ils avoir le contrôle des groupes armés majoritairement tributaires de leurs soutiens multiformes ?

La rédaction du blog de makaila