Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak


Mahamat Nour Ahmet Ibedou
CONVENTION TCHADIENNE POUR LA DEFENSE DES DROITS HUMAINS (C.T.D.D.H)
Bp : 58 39 N’djamena
E- mail :ctddh.ongatchad@yahoo.fr
Tel :00235 92 10 69 83

Communiqué de Presse N°33

La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits Humains est profondément indignée par les violations flagrantes et répétées des droits humains perpétrées par les éléments de la brigade des douanes à l’endroit des habitants de N’Djamena ;
Ces éléments de la douane agissent dans l’impunité la plus totale, tirant à balles réelles souvent sur des innocents, n’hésitant pas à investir manu militari des domiciles privés même la nuit, souvent sur simple soupçon de fraude , ou simplement pour régler des comptes personnels ; c’est ainsi que sous le prétexte de la lutte contre la fraude, des innocents sont tués à bout portant s’ils ne sont pas renversés par les pickups de ces individus au moment de leurs courses effrénées contre les fraudeurs ; et cela sans qu’aucune mesure ne soit prise par les autorités pour éradiquer des actes qui constituent des véritables fléaux .
La C.T.D.D.H estime que ces agissements participent du traditionnel plan d’ensemble visant l’organisation par le pouvoir des véritables expéditions punitives contre les citoyens tchadiens ; il est difficile d’expliquer qu’une direction générale des douanes dirigée par un proche parent du chef de l’Etat puisse se permettre d’ouvrir le feu sur des paisibles citoyens et occasionner la mort de cette femme enceinte à N’guéli ainsi que des blessés sans compter les molestages des veuves pour un Coro de sucre ainsi que les actes de brigandage sur des petits commerçants et les particulier.
La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits Humains estime que toutes ces opérations soit disant de lutte contre la fraude ne valent pas une seule vie humaine.
Ces agissements sont d’autant plus inacceptables que les éléments de cette brigade des douanes connaissent parfaitement les vrais grands fraudeurs intouchables qui agissent au vu et au su de tout le monde sans être inquiétés et ne sévit que contre les veuves et autres personne vulnérables pour l’acquisitions de quelques denrées ; produits dont la quantité n’a pourtant aucune incidence sur l’économie Nationale.
Face à cette situation, la C.T.D.D.H rend le gouvernement responsable des conséquences des émeutes qui s’en suivront à cause de la récurrence de ces agissements.

Fait à N’Djamena le 23/07/2013

Le Secrétaire Général

Mahamat nour Ahmet IBEDOU