Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

prison.jpgDésarmés, démilitarisés, privés d’accès aux soins médicaux, d’aides vivrières, plusieurs responsables de la rébellion tchadienne, sont détenus depuis quelques mois par le régime de Khartoum dans des conditions inhumaines, dégradantes, loin des regards des organisations locales,  internationales des droits de l’homme  et dans un huis clos médiatique absolu.

Cette situation infernale et inqualifiable dans laquelle le régime terroriste et islamiste de Khartoum incarné par Oumar Hassane El-béchir et sa suite,  a placé les combattants, les responsables militaires, politiques et civiles qui ont opté pour une opposition armée au pouvoir de Ndjaména, confirme la volonté manifeste du Soudan d’étouffer complètement toute voix discordante tchadienne contre Idriss Deby.

Le Soudan est légendairement connu comme un pays qui viole les droits des droits  de l’homme les plus élémentaires  par la mise en place d’un appareil policier répressif dont en  souffrent énormément  ses propres soudanais. Il n’est pas exclu que les ressortissants étrangers soient  soumis aux mêmes aspects de maltraitance humaine, dégradante et attentatoire à la dignité humaine.

Il faut dénoncer les pratiques anti-démocratiques  du régime tchadien au même titre que celles  du pouvoir Khartoum pour sauver des vies humaines de part et d’autre de ces deux pays.

Appelons ensemble sans indifférence à la libération immédiate et sans condition des ressortissants tchadiens au Soudan !

Makaila Nguebla