Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

189045497cnt.jpg
Election présidentielle sans enjeux au Tchad: amorce d’un soutien mutuel des rebellions libyenne et tchadienne contre leurs dictatures respectives.
 
  
Le Tchad basculera certainement vers la guerre d’ici peu avec la réélection de Deby à la tête de l’Etat tchadien pour un 4ème mandat. Les contestations contre le régime sont nombreuses. La quasi majorité de tchadiens de l’intérieur comme ceux de l’extérieur en ont assez de vivre continuellement dans l’humiliation et les injustices. Jamais depuis 21 ans au pouvoir au Tchad, le président Deby n’a gagné honnêtement une élection digne de ce nom. Jamais la division entre communautés tchadiennes n’a été aussi fort. Jamais la perte des valeurs culturelles tchadiennes n’a été aussi grande qu’au temps du régime Deby.
 
Les tchadiens sont en permanence intimidés, voire même tués pour avoir oser dire le contraire de ce que le régime pense. « Les barrons intellectuels » du régime en savent beaucoup des choses sur les méfaits du régime et ils les payeront tôt ou tard  même s’ils tiennent des discours tels que : notre cœur est avec les tchadiens mais pour assurer le gombo des enfants, nous soutenons Deby. C’est donc un soutien d’intérêt mais pas de conviction. Avec de tels comportements, le pays ne pourra jamais progresser. Le Tchad a besoin des hommes intègres, compétents et dignes.  Le régime qui succédera à Deby doit d’abord travailler sur une véritable réconciliation entre les tchadiens, rendre justice aux opprimés et mettre une véritable politique de développement.
 
Une première étape de la révolution tchadienne  est franchie. L’appel au boycott par l’opposition tchadienne interne et externe du scrutin présidentiel du 25 avril contre la réélection du dictateur tchadien est un premier pas important dans un monde qui se modifie. Il reste d’autres étapes telles que : la mobilisation des tchadiens afin de braver la peur et manifester pour le départ immédiat du régime actuel au Tchad. Une campagne au près de la France, de l’Union européenne, des USA, de la chine, de la Russie et des pays arabes pour apporter leur appui à l’opposition tchadienne de l’intérieur et de l’extérieur.
 
La coordination de l’opposition armée tchadienne et celle de la Libye pour une lutte commune et un soutien mutuel dans leurs luttes contre leur dictatures respectives. Suivi d’autres étapes. La chances des tchadiens c’est que l’opposition armée tout comme celle dite démocratique et la société civile sont bien organisées. Restons lucides et mobilisons nos efforts pour un changement de régime au Tchad.  21 ans de dictature, d’injustice, d’humiliation, de pillage, d’effritement du tissu social tchadien, de perte des valeurs culturelles tchadiennes, de bradage de l’économie, de détournement des ressources pétrolières et autres ressources de l’Etat, ça suffit. Deby doit dégager de grès ou de force, trop, c’est trop.
 
Kahmis Harba.
Tchad