Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 Abdelmanane[1]Abdelmanane Khatab

 

L’action héroïque et  historique du peuple libyen qui a décidé de prendre son destin en main et contraindre  le dictateur Kadhafi a quitté le pouvoir, restera à jamais gravé dans la mémoire de l’opinion internationale et sera considérée telle une pierre blanche dans la lutte pour la libération contre l’une des  dictatures la plus féroce d’Afrique.

 

Des hommes et femmes de tous âges  confondus, étudiants, ouvriers, intellectuels,  forces armées ont, pour la première fois, depuis 42 ans de règne totalitaire,  trouver la voie de la  liberté d’expression et  de la démocratie.

 

Nous  affirmons dans cet écrit  notre  soutien à ceux qui veulent le rétablissement de la grandeur et de l’honneur de leur pays.

 

Ils ont montré aux dictateurs, iniques, sclérosés et obscurantistes que leurs jours sont désormais comptés à la tête de leurs Etats. La révolution libyenne  est  une vraie révolution qui a permit la libération du peuple libyen de la tyrannie du Colonel Kadhafi avec  ceux qui ont recruté et  coordonné les mercenaires pour le compte de ce dernier .Ce despote installé sur le trône presque un demis siècle  et dont les prisons étaient remplies des dissidents, n’est  qu’un tigre en papier.

Nous rendons un hommage mérité, à celles ou ceux  qui lutent pour le changement afin de mettre un terme à l’ordre répressif, dictatorial et  oppressif  dans leurs pays respectifs. Le nôtre s’inscrit dans la même dynamique et nous y arriverons à nos objectifs.

 

Face à tous ces événements, que sont devenus nos compatriotes qui ont été  embarqués dans l'aventure de ces deux  dictateurs à savoir :  Deby et son ex-guide ?

Quelle est la mesure qui a été prise par le gouvernement tchadien pour  protéger  nos compatriotes pris pour cibles dans des zones de conflits libyens ?

La reconnaissance tardive du CNT par le gouvernement de N’djamena permettra-t-elle de desserrer l’étau de nos concitoyens restés en Libye ? Car c’est le régime de Ndjamena  qui a mis nos frères et sœurs dans cette situation d’impasse qui coûté la vie à de nombreux cadres militaires reconnus.

 

 Nous avons vu à travers les medias des preuves  tangibles qui  confirment la responsabilité du  gouvernement tchadien dans cette situation  de calvaires  dans laquelle se trouvent  nos compatriotes en Libye.

Devant cette circonstance  extrêmement douloureuse, nous lançons un appel à la sagesse et à la pondération aux responsables politiques et militaires du  Conseil National de la Transition  (CNT) afin de cesser l’acharnement à l’encontre  de nos frères en Libye.

Aussi, tenons-nous à préciser au CNT que les citoyens tchadiens ne partagent pas les choix  politiques  de leurs  dirigeants sur la crise libyenne.

 Les relations nébuleuses  qu’entretenaient  Idriss Deby et Kadhafi  visaient essentiellement à étouffer les aspirations populaires  pour les libertés et la démocratie au Tchad et en Libye.

 

Abdelmanane Khatab