Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

Justice-Affraire-Hissène Habré-Tchad – Le 16ème sommet de l’Union africaine (UA) qui s’est ouvert ce dimanche à Addis-Abeba va examiner le projet de création d’une chambre judiciaire spéciale au Sénégal pour juger l’ancien chef de l’Etat tchadien Hissène Habré, a appris la PANA de source associative dans la capitale éthiopienne. Selon le président de la Rencontre africaine pour la défense des droits de l’Homme (RADDHO), Alioune Tine, le projet va être adopté puis proposé au gouvernement sénégalais.

'Nous souhaitons que le Sénégal accepte la création de cette chambre afin que les victimes de Hissène Habré, qui ont attendu si longtemps, puissent obtenir réparation. Ce projet est une bonne alternative qui permet d’aller vite au procès en surmontant notamment les contraintes financières brandies par le Sénégal', a-t-il estimé.


Pour M. Tine, il faut absolument éviter que l’ancien président tchadien soit extradé du Sénégal vers la Belgique ou le Tchad.

'Dans l’un comme dans l’autre cas, ce ne serait pas une bonne décision.  Il y va de l’image de l’Afrique de ne pas voir un de ses anciens dirigeants jugé par la justice occidentale.  Il faut également éviter de se débarrasser de façon honteuse de Habré en le renvoyant à N’Djamena où il risque la peine de mort', a martelé le président de la RADDHO.

Une décision sur le sort de l’ancien chef de l’Etat tchadien sera  prise à l’issue du 16ème sommet de l’UA qui devrait s’achever lundi  après l’examen de plusieurs dossiers dont les situations de crise en Afrique.

L'ancien chef de l'Etat tchadien, rappelle-t-on, est poursuivi pour 'crimes de guerre et crimes contre l'humanité' commis pendant ses années de pouvoir entre 1982 et 1990.

 

Lire: Ici