Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Aujourd'hui, le Tchad est en crise avec son économie embryonnaire , le ministron de la justice a crée des scénarios pour mouiller ses marbes avec quelques ministres soit disant il faudrait aller dans les régions pour contrôler les services déconcentrés de l’État.

Or, suivant le document du budget de l'Etat les services déconcentrés par délégation leur budget de fonctionnement n'atteint pas 10000000 fcfa hors salaires dépensés des salaires et plus c'est des chiffres théoriques qui leur est communiqué sous la nomenclature des autorisations des dépenses(AD).

En pratique qu'est ce qui se passe, les délégués régionaux cherchent des commerçants qui vont leur fournir les marchandises, généralement ces derniers refusent du fait que la région n'est pas en mesure de payer leurs factures et qu'ils sont orientés souvent vers le trésor de N’Djamena.Ce qui fait que les crédits alloués tombent toujours en exercice clos,les délégués travaillaient ainsi dans toutes les régions du Tchad .

 

C'est ce que je vous confirme le ministre a crée une commission composé de dix ministres et en tête le premier ministre, je dis bien pour chaque mission ils sors dans la caisse de l'etat 300.000000fcfa au titre des frais de mission, faisons l’arithmétique : les 21 régions hors ndjamena ne généraient pas en terme des recettes/mois 300.000000fcfa, dans la commission le ministre est membre et voyage avec les autres ministres composés dans la délégation et leur suites.

On nous parle des suspensions des fonctionnaires, des détournements  dans les régions, personne n'est dupe ,ce ministron et sa suite sont entrain porter la plume dans les plaies, que le chef de l'etat sache la menace du pays c'est son entourage actuel( y compris son clan), a t'on besoin que les ministres se déplacent pour une mission concoctée de toutes pièces, finalement l'on se pose la question de savoir quelle est la valeur ajoutée de ce contrôle, les opportunités qu'il engendre ? le public tchadien a été dupé longtemps par l'exécutif

et continue encore.

Source confidentielles