Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Urgent-Tchad-Niger-Libye: plusieurs opposants armés tchadiens détenus au Niger, la CTDDH redoute leur extradion vers le Tchad où leurs vies sont en danger (communiqué de presse de la CTDDH)// La famille Hissein Bourma dans le collimateur de Donald Trump//

Géo-localisation

Publié par Mak

Aff-hh-copie-1.jpg

La déclaration hier du Président sénégalais Me Abdoulaye Wade de se dessaisir du dossier Habré faute de financements et suite à la décision de la Cour de justice de la CEDEAO  contraire à la position de l’Union Africaine (U.A), a suscité au Tchad, la réaction d’Abderahma Djasnabaille, ministre tchadien des droits de l’homme.

Pour  Abderahman  Djasnabaille, le Tchad est prêt d’organiser  le procès d’Hisseine, car il dispose des magistrats compétents et qu’il compte saisir  l’Union Africaine au prochain sommet de janvier 2011.

Du côté des organisations de défense des droits de l’homme,  la déclaration du ministre tchadien, est  mal accueillie.

Pour M.Alioune Tine de la RADDHO : « rien ne peut garantir à  Hissein Habré de bénéficier  d’un jugement équitable au Tchad où la peine de mort est en vigueur.  »

Au Tchad,  il convient de rappeler que la justice est  tenue en laisse par Idriss Deby et son clan au pouvoir  et que les citoyens  tchadiens sont victimes des procès  expéditifs souvent instrumentalisés.

Makaila Nguebla