Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

ras-1-.jpg

Une leçon démocratique

La révolution Tunisienne est une leçon démocratique pour les mauvais élèves, dirigeants africains. C’est aussi une première au monde arabe mais un exemple pour la jeunesse tchadienne, car Idriss Deby est condisciple de Ben Ali. Ils n’apprennent pas ce que leur maitre (France) enseigne. Leur règne c’est la dictature, la gabegie, pillage, la corruption, la démagogie, détournement des biens publics assassinat, emprisonnement arbitraire……  un seul chef (raïs), un seul parti (MPS, ou RCD).  

Nous sommes aux 21e siècle, le siècle des lumières et non de l’obscurité.  La jeunesse tchadienne ne doit pas observer et applaudir ce qui ce passe en Tunisie, elle doit se mettre en action car c’est le même système qui dirige le Tchad. Il faut battre le fer quant il est chaud. Dans bientôt ça serait les élections et voila Deby commence sa campagne en mettant les moyens colossal de l’Etat à la disposition de son 1er ministre  pour faire un lavage du cerveau du peuple tchadien, de ce fait Emmanuel Nadingar déplaçait en hélicoptère pour ce rendre aux confins du pays pour sensibiliser ses pauvres qui ont subi que de la terreur depuis l’accession du dictateur au pouvoir, ce monsieur fait la politique du ventre il ne faut pas vous laisser faire dite lui trop c’est trop. Et à N’djaména certaines autorités cotisent des centaines des millions pour la cérémonie de l’intrônisation du Gl Président Deby  d’ici la fin du mois  dans son village comme ‘’sultan’’, mais je me pose la question à savoir : quel est le symbole de la chefferie au Tchad ?  Je pense que c’est le turban et pourquoi commandé une couronne en Europe d’une valeur deux millions d’euro et c’est avec l’argent du peuple tchadien, qui intronisera le sultan des Itno ?  Peut être c’est le ‘’Roi des rois d’Afrique’’ n’est ce pas ! Le dictateur Deby vous dira un jour qu’il n’est plus sultan, ni président ni sultan des sultans mais empereur 1er  comme Bokassa, mais où BOKASSA a fini son règne.

 

L’administration tchadienne est bourrée que des illettrés, la place des jeunes diplômés c’est sous les arbres des quartiers de la capitale. Qu’attends-tu jeunesse tchadienne pour dire non à ce despote avec ses acolytes qui ont gouverné pendant 20 ans de tortures, de corruptions, d’assassinats… bilan de gouvernance médiocre que le chapitre un de la leçon c’est ‘’la révolution’’  donc la kermesse du désordre est terminée car l’avenir de notre pays est dans nos mains.

 

Combattant pour la démocratie

Mickael Acyl