Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

jean bernard

Si l’on  devait un jour créer une compétition de « coups bas », soyons-en sûrs, le trophée reviendra à Me Jean-Bernard PADARÉ (JBP).

 

Depuis son arrivée au sein du gouvernement, cet avocat véreux s’est fixé comme objectif premier, se débarrasser par de tous ceux qui, pour lui, constitueraient une menace à sa réussite.

 

Tout a commencé par l’affaire de Matta-Léré, où il s’est donné corps et âme pour pouvoir détruire le chef de file de l’opposition M. Saleh KEBZABO (SK), afin de devenir le chouchou du Président de la République (PR). Comme nous le savons tous, cette tentative de déstabilisation s’est soldée par une victoire de SK et un échec de JBP.

 

Comme né avant la honte, la première correction ne lui a pas servi de leçon, il a continué dans ses sales œuvres : affaires Galli Gata NGOTHÉ, Avenir de la Tchire MOUSSAYE, Jean LAOUKOLÉ, Eric TOPONA, Makaïla NGUEBLA…

 

 Révélation de l’une de ses mascarades dans cet article.

 

Aperçu de JBP

 

L’une des qualités (en réalité un défaut) de notre ministron est l’ambition : il se fixe de grands objectifs et est prêt à tout affronter pour parvenir à leur réalisation. L’exemple en est qu’il est parti de rien mais veut à tout prix occuper le poste de Premier Ministre d’un grand pays comme le Tchad. C’est grâce à l’existence de telles personnes que le philosophe Platon a réfléchi et fini par créer “le Mythe de la Caverne“, que vous connaissez tous.

 

Le plus grand défaut de JBP est qu’il ne connaît pas ce qu’est la discrétion : toujours le premier à livrer à la rue ce qui a été dit en Conseil de Ministres, les promesses qui lui ont été faites par le chef de l’Etat, bref tout ce qu’un vrai homme digne de ce nom doit garder en silence.

 

Cette fois ci, il est allé trop loin.

Un jour, après avoir pris sa dose de whisky, il s’est venté d’avoir réussi à causer le départ du Trésor de M. Pambro Souariba GONG-FOUL (PSG), ex DG du Trésor.

 

Quelle méthode et quel mobile?

 

Lors de la visite du PR à Léré, en mars 2012, quand celui-ci a demandé à rencontrer les cadres du département du Lac Léré, l’avocatron a fait tout son possible pour que les hauts cadre du département qui se sont rendus sur place (y compris PSG), ne puissent faire partie de la délégation que devait recevoir le PR. Il s’est entouré de bambins. Objectif : faire croire à son patron qu’il n’y a qu’un et qu’un seul homme compétent dans le département, en qui il pourrait mettre toute sa confiance et cet homme n’est autre que lui (JBP).

 

Selon les dires (recueillis auprès d’une source digne de foi) de notre champion des coups bas (sous l’effet du Chivas), “il a pu convaincre tout le monde que PSG a refusé d’effectuer le déplacement de Léré pour accueillir le PR, qu’il est parenté à SK, donc le mieux serait de l’éloigner des affaires“.

 

La question qu‘on se pose est celle de savoir si réellement le PR est conscient de ce qui se passe avec ces personnes qu’il désigne, au nom de la géopolitique, afin de gérer les problèmes de leur région/département, mais que ces individus utilisent leur position pour nuire au peuple tchadien ?

 

JBP constitue une grande menace pour notre cher et beau pays le Tchad. Si l’on ne l’arrête pas, il finira par créer le K.O à Léré, dans tous le Mayo Kebbi Ouest ou même le Tchad tout entier.

 

Nguémadji Issa ORCHEY

Rédacteur engagé indépendant

N’djaména-Tchad