Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Kon Gargue


Toi qui t’en prends à Zen Bada pour soit-disant détournement, tu n’as même pas réfléchi un instant. Je te défie de me dire quel responsable Zaghawa ou quel responsable Gorane a été arrêté et jeté en prison pour des prétendus complicité de détournement ou pour détournement tout court. Aucun. idriss deby itno lui-même l’a reconnu publiquement en déclarant bêtement et à qui veut l’entendre que ses frères détournent les deniers publics. Ils vont même jusqu’à coudre des matelas avec des billets de banque, c’est-à-dire de l’argent si tu ne comprends pas, sinon ils fourrent l’argent dans des sacs et le thésaurisent dans leurs maisons.



Pourquoi cette justice de deux poids deux mesures ? Est-ce que tu comprends maintenant ? Ouvre bien les yeux. En réalité, il n’existe aucune justice pour les Zaghawa. Il y a seulement une justice pour les autres Tchadiens, les vrais. Penses-tu qu’un vrai Tchadien se comporterait de cette manière? Est-ce qu’être au pouvoir est une excuse pour détourner ? Je ne crois pas. Il faut être intellectuellement myope pour condamner MAHAMAT ZENE BADA. C’est un vrai patriote, lui. Regarde bien l’état de la ville de N’Djamena, n’est-ce pas lui qui a amorcé ce changement. Tous ceux qui l’ont précédé n’étaient là que pour bouffer.

Les Zaghawa sont de véritables vampires. Ils sont entrain de saigner à blanc le Tchad, c’est-à-dire entrain de le sucer. Les tenants du pouvoir, à commencer par deby lui-même et ses frères sont entrain d’endormir les Tchadiens en les traitant de voleurs autres pour que eux ils continuent à détourner le patrimoine tchadien. Le voleur qui crie au voleur !


Veux-tu me dire que tu es d’accord pour qu’un Zaghawa détourne l’argent du peuple tchadien mais pas un Mahamat Zene Bada, un vrai Tchadien qui émane des hauteurs du Mont Guéra surplombant la ville de Bitkine, situé en plein cœur du Tchad et au centre de l’Afrique.


KON GARGUE