Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Médiation dans la crise libyenne -la France tente sa partition pour trouver une issue politque. Elle accueille une rencontre entre Fayez al-Sarraj, président du conseil libyen et Khalifa Haftar, commandant de l'armée libyenne//Emeutes à Moundou pour empêcher le transfert du Maire, Laokein Médard// Moundou- l'avocat de l'ancien Maire, harcélé et activement recherché //Affaire Laokein Médard- plusieurs partis politiques appellent dans un communiqué de presse à sa libération // L'interview de l'opposant tchadien, Saleh Kebzabo sur TV5 afrique reportée à lundi //

Géo-localisation

Publié par Mak

dby1

Courtisé comme une femme  surtout par  Alassane Ouattara et  Yayi Boni, pour intervenir au Mali, Idriss Deby se croyait indispensable et incontournable dans la crise malienne.

Mais depuis, que les rapports de force sur le terrain militaire, ont commencé entre les groupes djihadistes et l’armée malienne, le nom d’Idriss Deby n’est plus d’actualité.

En effet, en dépit de ses yeux doux en direction de la France, la participation de l’armée tchadienne aux côtés des  forces coalisées, n’enchante pas.

On a entendu des voix autorisées tchadiennes, dire saluer, l’intervention de la France et qu’elles attendent à être sollicitées.

Les troupes françaises grâce aux moyens aériens, ont  donné espoir aux Maliens et aux  pays membres de la CEDEAO qui avaient cru naïvement  être délivrés par les troupes tchadiennes jugées aguerries.

En bon opportuniste, Idriss Deby souhaite exploiter toute occasion, même de malheur pour son maintien au pouvoir en réprimant son peuple par des violations massives des droits de l’homme dans son pays.

La rédaction du blog de makaila