Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Nous saluons  tous ceux qui ont accepté de venir à ce débat -citoyen. Le Comité d’initiative « Le Tchad notre Case Commune » Vous dit merci pour votre confiance.

            Nous attendons de chacun de vous  une forte contribution, face au défi que connait aujourd’hui le Tchad notre pays.

            A la fin de ce débat, des propositions concrètes vous seront faites pour améliorer notre approche en rapport avec le lendemain de notre pays.

            Ceci étant,  la jeunesse  de notre pays est confrontée à des nombreux défis depuis l’arrivée de Mr Deby au pouvoir il y a 21 ans.

            Ces défis sont nombreux et je n’évoquerai que quelques uns en introduction de ce débat. Puisse que les intervenants apporteront chacun sa contribution.

1)    L’absence de brassage de la jeunesse tchadienne, une volonté délibérée  de cloisonnement de cette  jeunesse avec la création tout azimut des Instituts et Universités régionales ;

2)    L’Absence de politique d’intégration de la jeunesse au monde du travail. Aussi voit-on apparaître des chantiers dans le pays, alors qu’il n’y a pas de filières  de formation en adéquation avec les besoins  du pays. Les multinationales qui opèrent dans le pays font appel  à la main d’œuvre expatriée, et ceci  même pour des tâches mineures  qui pourraient être exécutées par  les jeunes tchadiens. Cela signifie que le Tchad n’a pas encore une politique d’emploi. A cet égard, l’intervention de Mahamat  Zang, nous apportera  quelques pistes de réflexions ;

3)    Notre jeunesse, à un moment donné de notre histoire a montré toute sa combativité, pour l’égalité, la paix, l’équité et la justice. Aujourd’hui, elle est devenue opportuniste et amnésique.  Le temps n’est-il pas venu pour que cette jeunesse prenne  en main son destin et celui du pays ? Aujourd’hui la jeunesse  qui est à l’intérieur du pays tente de se battre pour la paix, l’équité, la justice pour la gestion de la chose publique, et elle est  systématiquement  étouffée, à l’exemple de ces deux étudiants actuellement portés disparus ;

4)    Enfin, nous appelons tous à construire ensemble l’avenir de notre cher pays, dont la jeunesse sera le fer de lance et l’héritière de nos actions. Aussi avons-nous  besoin de préparer cette jeunesse à ses responsabilités futures. Pour qu’une maison sorte de terre, il faut une fondation qui met plus de temps à sortir. Commençons maintenant à jeter les fondements de cette Case Commune.

 

Je vous remercie.