Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Nouradine Delwa Kassire Koumakoye22
Par Vourboubé Pierre

Chers bloggeurs, l’insécurité sévit toujours dans N’Djaména ! Ce matin, j’ai appris qu’un jeune de trente ans environ a été découvert mort les pieds liés à un arbre, la tête plongée dans une mare ! C’était dans un quartier périphérique notre capitale. La police de proximité de Déby continue de vivre loin de la population ! En vous relatant cette triste nouvelle, j’ai constaté qu’il fallait une pirogue au président de notre assemblée nationale pour sortir de chez lui. Cela dit, une grosse pluie ce matin fera des désastres. Notre capitale nécessite des ouvrages de drainage des eaux et des routes dignes de nom.
 
Sans transition, abordons un autre sujet. Combien de partis compte le Tchad ? Cent cinquante à en croire les sources dignes de foi. La plupart est dirigé par des jeunes. Cela devrait nous réjouir car on voit bien que les jeunes s’intéressent à la politique. Mais...
 
Combien l’État verse-t-il à chacun d’eux pour son fonctionnement au nom de la subvention ? Cinq millions de nos francs. Autrement dit, cette année par exemple, nos partis nous coûteront 750 000 000 F CFA ! Mais, combien de partis peuvent-ils se targuer d’avoir une envergure nationale ? A vrai dire, très peu !
 
Cette année, ils viennent de recevoir cette subvention. Attention, je n’ai pas parlé de remboursement des dépenses liées aux mandats électifs. Mais, il fallait être au Trésor pour voir nos présidents et chefs de partis lors du versement des subventions. Le spectacle qu’ils ont offert à cette occasion a désolé plus d’un. Ils ont vraiment déçu. J’ai regretté d’être né sous ces cieux. Excusez-moi. Quelques-uns auraient même menacé d’en venir aux mains ! Ne parlons pas des injures. Ils en ont ressemblé aux affamés d’un camp de réfugiés après des jours sans nourriture. « Ce sont ces gens qui prétendent nous diriger un jour ? Est-ce de cette manière qu’ils iront se comporter devant les guichets de la Banque mondiale et du FMI ? Là, ils me font vraiment honte ! Oui, ils n’honorent pas notre pays », a réagi un des témoins.
 
L’année dernière, ils ont été renvoyés du Trésor à cause du bruit qu’ils produisaient.
 
Cette année, pour se faire payer, ils avaient établi des listes, en déchiré d’autres, crié qu’ils étaient les premiers à se présenter pour réclamer à être servis avant les autres qu’ils bousculaient, tels des vrais catcheurs. Certains, dans un déplorable état d’ébriété.
 
Ça, c’est la face visible de l’iceberg. Dans les coulisses, il se passe aussi des choses inadmissibles. Un groupe de présidents rançonneurs traquent les autres : « C’est nous qui avons suivi les papiers. Sans cela, vous n’auriez jamais eu les subventions », disent-ils à leurs collègues. Il parait qu’ils prélèvent systématiquement 20.000 C CFA. Mais, là, ce sont les petits partis politiques qui sont visés. Pour ceux qui ne peuvent pas accéder directement à ces subventions pour une raison ou une autre, ces rançonneurs interviennent moyennant une commission. Ils peuvent même départager les partis dont les dirigeants ne s’entendent pas. Dans ce cas, ils divisent le montant en deux, donnant à chacun une tranche. Là encore, ils prélèvent des commissions.
 
L’un de ces présidents escrocs a même pris indûment la subvention d’un autre parti dont le président est décédé. Ce malhonnête s’est servi d’une procuration forgée de toutes pièces. Après enquête, les camarades du feu président ont décelée son vol et menacent de porter plainte contre lui.
 
Dans cette magouille, on m’apprend qu’un directeur aurait perdu son poste. Un jour Kassiré a accusé Bachir d'avoir foutu "la merdre dans l'affaire-là". Entendez d'avoir favorisé, entant que ministre de l'intérieur, la reconnaissance des partis politiques. Du coup, beaucoup de Tchadiens se sont retrouvés à la tête d'un parti politique dan le souci de jouir des 5 millions auxquels il faut ajouter d'autres grâce à leur alliance avec le MPS. Une fois tous ces fonds empochés, merci la belle vie ! N'est-ce pas un détournemnt légaisé ? 
 
Permettez-moi de finir ainsi, de façon brutale mais sans haine.
Vourboubé Pierre