Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Un jeune sénégalais du nom d’Ismaïla FAYE, âgé de 31 ans vient d’être assassiné par de jeunes marocains à Fez (Maroc). La victime faisait partie du groupe des 21 personnes qui ont emprisonnées suite au conflit qui opposait des ressortissants senegalais á l’Ambassadeur au Maroc. Conflit dans lequel nous étions largement intervenus pour aider à lui trouver un heureux aboutissement. En effet, son unique tort serait d’être assis à côté d’une jeune marocaine pour attendre le bus pour rentrer chez lui après un pèlerinage à la ville sainte de Fez. Oui Fez qui unit le Sénégal et le Maroc de Casablanca à Tiwaone en passant par Podor, Ndiassan, Taiba Niassene jusqu’à Alouar.

Le Réseau Migration et Développement (RE.MI.DEV), et la Plate Forme Nationale Migration –Liberté de circulation s’indignent devant ce énième acte de barbarie perpétré contre un ressortissant sénégalais au Maroc. Cet assassinat ignoble et barbare remet á l’ordre  du jour la situation précaire de nos ressortissants dans certains pays du Maghreb et au Maroc malgré la volonté des dirigeants sénégalais et marocains d’afficher une entente cordiale à travers différents accords et conventions. Car ce assassinat intervient deux semaines seulement après celui d’un congolais poussé à terre par des policiers marocains qui l’avaient dans une fourgonnette de patrouille, mais aussi après le viol d’une jeune femme Camerounaise par quatre policiers qui l’ont ensuite abandonnée en pleine forêt.

Cela fait bientôt un an que le REMIDEV et le Forum Social sénégalais n’arrêtent de tirer la sonnette d’alarme devant des autorités sénégalaises frileuses et amorphes face  á cette situation terrible que vivent les sénégalais de l’Extérieur.

Le REMIDEV prend à témoin l’opinion publique sénégalaise devant cette inertie et le silence coupable des Représentations consulaires et diplomatique et du Département en charge  en charge des sénégalais de l’Extérieur.  Nous inclinons devant la mémoire de ce jeune parti chercher de meilleures conditions de vie, et mort sur le chemin de la foi de la Tidjania. A ces parents et amis, nous présentons nos sincères condoléances.

Nous estimons que la rupture tant souhaitée par le Chef de l’Etat doit, à l’image des autres pays occidentaux appeler à un changement de politique pour la défense et la protection des intérêts des sénégalais de l’Extérieur où qu’ils soient et quel que soit leur situation.

Nous lançons un appel pour une facilitation des formalités de rapatriement du corps de la victime.

Aussi, dans cette douloureuse situation, nous manifestons notre solidarité á la famille du défunt et á toute la Communauté sénégalaise au Maroc.

 

Le Réseau Migration et Développement. / Centre de Bopp/ tel 77 632 67 80