Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Le président tchadien dans la tourmente, acculé de partout// Suspension des vols du PAM à Amdjarass- Agacée par de nombreux vols à destination d'Amdjarass, ville natale d'Idriss Deby, la représentante au Tchad du Programme Alimentaire Mondiale (PAM), a ordonné la suspension des vols humanitaires en direction de cette contrée, devenue, la Gbatolite tchadienne // l'ADAC dans le collimateur de l'IGE- Epinglée par l'Inspection Générale d'Etat) pour des malversations financières, l'ADAC détourne l'attention de l'opinion et accuse une compagnie aérienne privée inoccente //

Géo-localisation

Publié par Mak


Les préparatifs pour le procès au Sénégal de l'ancien président tchadien Hissène Habré "avancent très bien", a déclaré samedi à Addis Abeba un responsable de l'Union Africaine (UA).

"Nous sommes déjà plus ou moins tombés d'accord sur le budget pour le procès avec des consultations tripartite entre l'UA, l'Union Européenne et le Sénégal. Le processus avance très bien", a expliqué à la presse le conseiller juridique de la Commission de l'UA, Ben Kioko.

"Cette année, dans les mois qui viennent, il y aura une conférence des bailleurs de fonds, la question du budget va être finalisée dans les semaines à venir et une table ronde va être organisée pour voir tous les aspects, comme le lieux du procès, sa durée", a-t-il expliqué.

M. Kioko a annoncé l'envoi prochain d'une "mission au Tchad pour voir comment les preuves vont être collectées et les modalités de transport des témoins".

Hissène Habré, qui vit à Dakar depuis sa chute en 1990, est poursuivi notamment pour crimes contre l'humanité. En juillet 2006, l'UA avait donné mandat au Sénégal de le juger. Ce procès n'a pas encore débuté.

L'ancien président tchadien (1982-1990), poursuivi pour crime contre l'humanité, était "continuellement informé" des actes de torture de sa police politique, a indiqué vendredi dans un rapport l'ONG de défense de droits de l'Homme Human Rights Watch (HRW).

Pour HRW, "cette étude pourrait s'avérer cruciale dans les poursuites, toujours retardées, contre Habré", accusé de milliers d'assassinats politiques et de torture systématique durant ses années de pouvoir.