Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

HHHH

Chef imposé ou autoproclamé de la Oummah du Tchad, le colonel d'imam Hassan Hissein, président du Conseil Islamique du Tchad, s'est conduit il y a 5ans comme un homme injuste et inéquitable vis-à-vis de la région du BET. En effet, cet supposé imam, venu dans les bagages du MPS, tutelarisé chef de la Oummah tchadienne, est allé négocier des projets de développement dans les pays arabes. Ces pays, très conscients de la pauvreté au BET et soucieux d'en juguler par l'ameliorer des variétés des dattes de cette région, ont défalqué 7 milliards de nos CFA et remis au représentant du monde islamique du Tchad. Ce dernier, Hassan Hissein, aurait détourné cette manne à son compte et aurait voulu justifier son arnaque par la construction de quelques mosquées exiguës dans le Salamat, le Ouaddai, le Biltine et Goz-Beida. Il aurait par ailleurs taxé les musulmans du BET de rebelles et la population, d'anarchistes et peu enclin à l'islam. Il assimilerai cette population aux parents d'un ex-président, démon selon la vision de notre satrape à la fausse barbe grisâtre.


Devant cette injustice connue de tous, aucun député du BET, aucun représentant de ce terroir n'a voulu cherché à fixer les responsabilités. L'imam de l'injustice se coule la vie douce, repu de cette grande iniquité dirigée contre une partie de sa Oummah.


Améliorer la culture des dattiers est une initiative salvatrice envers tous les tchadiens. Meme si l'imam garde une dent indue contre les habitants du BET qu'il les juge négativement et â tort, la promotion des dattiers est un essor du développement agricole de tout le Tchad.
En ce mois saint du Tchad, nous interpelons le fallacieux imam de s'expliquer sur cette situation honteuse dans laquelle il a détourné des ressources léguées par la générosité d'autres coreligieux qui pensent au bien d'une communauté tchadien.


A chaque début de ramadan, le tyran marabout parcourt les pays arabes et pétrolifères pour collecter des fonds au nom des musulmans et l'on ignore la destination réelle de cette manne.


Avant d'être devant, il est interpelée à répondre de son comportement honteux et inique.
Que Hassan Hissein se rappelle qu'un jour, pour avoir mal géré et transgresser la législation islamique dans un litige de divorce, il a reçu un coup de couteau au bras par la femme divorcée indument par cet arrogant talibé du diable.


Nous l'attendons à un tournant de l'histoire pour lui demander des comptes et aucun alibi ni détour ne le mettront à l'abri de son injuste comportement prédateur et satanique.

Correspondant particulier.