Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Nous rejetons les agressions françaises en Afrique !


Incapable de s’attaquer aux gros morceaux comme la Russie, la Chine ou la Corée du Nord, l’occident s’en prend aux faibles États africains au nom d’un étrange devoir, au nom de la protection des civils que ces mêmes occidentaux oppressent à travers leurs réseaux de dictateurs tropicaux.

 

Vous dites Laurent Gbagbo le panafricaniste, vous croyez les occidentaux vont laisser ce gars priver leurs enfants et eux-mêmes de chocolat ? Ils ont besoin du cacao ivoirien, du pétrole ivoirien, du bois ivoirien et les matières premières ivoiriennes. 

 

Ma déception de Gbagbo vient du fait qu’il n’avait pas les nerfs pour faire la guerre mais il l’a fait entrainant des milliers de gens dans la mort, collatéralement ou non. 

 

Laurent Gbagbo et l’armée ivoirienne m’ont terriblement déçu qu’ils soient incapables d’abattre un simple hélicoptère qui se promène sous leur nez. Pourtant, ils se disent en guerre. Ils sont incapables parce que sur ces hélicoptères, il est aposté une étiquette française ou celle de l’ONU ?

 

Je vous jure que si c’était Idriss Deby Itno du Tchad, ces français auraient reçu une leçon qu’ils ne voudront plus jamais s’aventurer dans un pays africain pour ramasser leur chocolat et autres matières premières.

 

En passant, nous soutenons Idriss Deby Itno dans son courage d’être du côté de Mouammar Kadhafi sans encore s’ingérer. Nous demandons au président Tchadien de s’associer avec Kadhafi afin de résister à l’impérialisme et à la reconquête coloniale.

Vive le Tchad et les Tchadiens qui combattent l’impérialisme en Libye.

 

Si ce n’est que contre l’impérialisme, nous sommes fiers d’être appelés des mercenaires et nous le deviendrons.

 

Au nom du TOUT ABSOLU, nous rejetons l’aventure criminelle française sur nos terres en Afrique. 

 

 

Jérémie Balam

jeremie.balam@gmail.com