Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

rol.JPG

Les propos tenus sur rfi par Roland Marchal, chercheur au  CNRS et spécialiste des crises politiques en Afrique centrale et de l’est, posent problèmes aux observateurs les plus éclairés et initiés des conflits qui sévissent dans la sous-région troublée par une instabilité sans précédent.

En effet, Roland Marchal affirmait que Deby était intervenu à maintes fois auprès de Bozizé pour plaider en faveur d’un dialogue politique entre ce dernier et son opposition plurielle.

Contrairement à ces propos, d’aucuns pensent autrement, car Idriss DEBY fait partie des maux et l'un des acteurs incontournables d’instabilité politique en RCA et dans la sous-région.

C’est bien au Tchad où Charles Massi a été arrêté puis livré à Bangui, c’est encore au Tchad où sont détenus discrètement plusieurs responsables de l’opposition  centrafricaine.

Un homme qui oeuvre pour la paix, doit aider au dialogue entre les parties bélligérantes.

Si aujourd’hui, le recours aux armes refait surface dans le contexte politique centrafricain, la responsabilité revient à Idriss Deby, qui actionne et attise les conflits armés dans de nombreux pays à l’instar du Tchad, Soudan et sous d’autres cieux.


Des analystes politiques de renommée internationale, comme Roland Marchal, doivent éviter de dérouter l’opinion publique par leur approche erronée et subjective des conflits et crises politiques sur le continent.

Non Roland Marchal, posez autrement la problématique des conflits armés en RCA et au Tchad !

La rédaction du blog de makaila