Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

132114 13578186 460x306

Article à publier: l'hopital Mère-Enfant dans la tourmente


L'hopital Mère-Enfant de Ndjamena, financé à 100% par le roi d'Arabie Saoudite devrait être le plus grand  hôpital d'Afrique Centrale mais Hinda s'est emparée du projet dont le marché a été remis à un certain Bedey neveu de Deby et mari de la soeur ou de la cousine de Hinda. Les fonds ont été dilapidés, la construction de l'hopital, confiée à des architectes sénégalais, ne répond pas aux normes exigées par le sultanat d'Arabie.


Une fois l'édifice terminé et officiellement receptionné et inauguré le 28 Novembre dernier par Deby et sa cupide épouse, un premier acroc s'impose: l'éléctrification est mal faite et dès le branchement du circuit, les fils electriques petent coup sur coup, avec des incendies à certains endroits. Le transfert du service de gyneco et de pédiatrie dans le nouveau batiment est reporté sine die pour les calendes greques.


 La direction confiée au Dr Mahamat Koyalta se transforme vite en une institution de recrutement basée sur le clientellisme et la géopolitique d'obédience sudiste. Dr Koyalta décide d'écarter tous les médecins spécialistes du Nord, concoctant des décrets truffés des siens. Ces décrets furent annulés, avant de publier un autre le 25 mars qui a pris en compte les revendications des medecins nordistes.

Il y a lieu de se demander sur la future gestion de cet hopital devenu une chasse gardée de Hinda qui est vivement interpellée de venir accoucher prochainement dans cet hopital au lieu de dilapider nos ressource en allant se faire tripoter à l'hopital Neuilly de France. Par ailleurs une équipe de controle sur la viabilité du batiment s'impose ainsi que les destinations des fonds restants detournés par Bedey et Hinda.


  Il faut aussi surveiller de trop près Dr Koyalta qui dispose d'un hopital privé à lui où serait mobiliser certains appareils du nouveau hopital. En effet plusieurs lits modernes, des boites de chirugie, de accouchement sont perdus de vue selon des sources venant de l'interieur du nouveau hopital avant son fonctionnement encore attendu.


  Par ailleurs le projet-fistule est devenu aussi une chasse gardée du même koyalta qui a confié cette structure financée par FNUAP à un urologue parent à Koyalta alors qu'un médecin gynéco compétent a été empêché de travailler par Koyalta qui a fait de nombreux détournements au profit de son hôpital privé. L'urologue en question a été celui qui a failli tuer sa propre femme par incompétence.

Les hopitaux du Tchad sont dans la tourmente à cause de l'ingérence des gens guidés par l"argent facile.


                                                          
Hassan Alnadjib