Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Le soutien du système deby et de sa diplomatie au régime sanguinaire de Kadhafi montre combien le régime tchadien fait honte au Tchad, à son peuple et à l’humanité.

 

La communauté internationale est entrain de se rendre compte et le peuple tchadien devrait prendre son destin en mains. Des grands médias internationaux n’ont cessé d’évoquer ces derniers jours l’appui du système deby à Kadhafi et son clan. Les faits sont évidents. On ne peut pas cacher des vérités palpables quelques soient les gesticulations diplomatiques. Pendant que les diplomates libyens font cause commune pour mettre fin au système libyen sanguinaire et honorer leur pays, le système deby et sa diplomatie fait fi de toutes les conventions internationales des droits de l’homme et participe aux massacres du peuple libyen. Plusieurs sources indiquent que la session spéciale du Conseil de Sécurité sur les Droits de l'Homme pourrait citer Idriss Deby comme complice du génocide perpétré ces derniers jours en Libye.

 

Du coté français, les forces françaises étant présentes au Tchad et disposant de moyens d'informations et de renseignements importants en relation avec le gouvernement du Tchad, le député Gaétan Gorce a demandé par une question écrite  au ministre d'Etat à la Défense de bien vouloir lui indiquer rapidement des informations permettant de confirmer ou d'infirmer d'éventuels mouvements de troupes ou de groupes armés du Tchad vers la Libye et, dans l'affirmative, si ces groupes appartiennent ou non, comme l'a évoqué récemment la presse, à la garde présidentielle tchadienne. Au vu des événements en Libye, tout reste ouvert au Tchad, y compris l’option militaire comme civile. Ce ne sont pas les élections truquées qui arrêteront la soif des tchadiens à la paix, à la dignité et à la justice bafouées en permanence par le régime en place au Tchad et ceux qui gravitent autour.

 

 Deby doit partir et il va partir grâce à Dieu, à la mobilisation du peuple tchadien et surtout de sa jeunesse du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest. Le pouvoir qui opprime son peuple ne peut durer.

Le Tchad a ardemment besoin aujourd’hui du changement du système et la révolution tchadienne se fera et ce n’est pas l’arsenal militaire de deby qui fera peur aux dignes fils et filles du Tchad. L’exemple libyen est là pour nous rappeler cela.

 

Djimadoum Henri