Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Hinda, la dame du fer

clip-image002.jpg

 

Sa majesté président Deby aime trop les femmes, toutes catégories confondues, c’est devenu un secret de Polichinelle pour les tchadiens. Sa rose croix lui a suggéré de chercher surtout les jeunes filles pour qu’il se rajeunisse mais aussi un secret pour la longévité de son pouvoir. Parmi ses treize (13) femmes officielles ou officieuses, Deby n’a jamais été maitrisé par une femme comme la maman Hinda. Au Tchad, ce que Hinda veut Dieu veut aussi. La dame de fer a pu maitriser le vieux Deby sur tous les plans. Aujourd’hui être de la famille Hinda, c’est être la vraie famille présidentielle jouissant de tous les privilèges et humilités présidentielles. Pour preuve, voire les postes hyper stratégiques qu’occupe la petite famille de Hinda Trabelsi. Le français Honoré de Balzac affirmait : « Toute  femme a sa fortune entre ses jambes ». Cet humoriste a peut être ses raisons mais les cuisses molles de Hinda ont peut être un autre secret pour Deby. Seule première du Tchad à avoir écrit un livre auto biographique (la main sur le cœur) maman Hinda se conduit en une vraie reine au Tchad.  Comme disait l’adage « derrière un grand homme,  y a toujours une grande dame ». Mais au Tchad, c’est une exception à cette règle, Deby n’est pas un grand homme mais c’est plutôt Hinda qui est une GRANDE dame. Deby a la chance d’avoir cette Hinda à ses cotés. Avec ses multiples sortis médiatiques, son éloquence de la Molière, sa malignité de pouvoir choisir les postes stratégiques et juteux au profit des siens, mais aussi et surtout son intention d’être humaniste envers les plus démunis font de notre maman Hinda une puissante dame de fer. En tout cas le sexe c’est le pouvoir et Hinda restera toujours la dame du fer du Tchad…

 

Mahamat Saleh  

Analyste Indépendant