Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak


Tchad : le SG de la présidence interpellé pour corruption


Considéré comme un fidèle des fidèles du Président, Haroun Kabadi jusque là secrétaire général de la présidence et secrétaire général par intérim du MPS, le parti au pouvoir, est actuellement en garde à vue à la police judiciaire.


Haroun Kabadi est soupçonné d’avoir reçu un pot-de-vin dans le cadre de l’enquête sur des détournements au sein du ministère de l’Education. Le parquet affirme pour sa part que l’ancien secrétaire général de la présidence est un suspect parmi d’autres at qu’ils seraient actuellement une trentaine issus de différentes administrations à être inculpés.

Selon plusieurs sources, un commerçant serait parvenu à obtenir un marché public de plusieurs milliards de francs CFA pour l’achat de manuels scolaires, sur la base d’un procès verbal de réception frauduleux et en distribuant des pots-de-vin dans différentes administrations publiques. Il aurait également obtenu l’exécution d’une partie du marché pour une valeur d’un milliard cinq millions de francs CFA.


« Il y a eu un journal local qui avait fait des simulations des gens qui pouvaient devenir Premier ministre et il [Haroun Kabadi] était donné le premier sur cette liste. N’oubliez pas que Monsieur Kabadi est le premier responsable du MPS en ce moment par intérim. On s’achemine vers des élections législatives et présidentielle, donc c’est le premier responsable du parti qui doit diriger la campagne. Je veux dire qu’à partir de cet instant tout le monde a dégainé les couteaux. Donc Kabadi savait qu’il était sur la liste des gens à exécuter », affirme maître Jean-Bernard Padaré, avocat d’Haroun Kabadi Haroun Kabadi qui dément avoir reçu tout pot-de-vin. Son avocat affirme aussi que ce dernier n’a jamais rencontré le commerçant en question.


Mais le procureur de la République, Hamza Abdul, laisse cependant entendre que personne ne cherche à manipuler la justice avec cette affaire.


Pour l’heure, l’actuel Secrétaire général de la Présidence du Tchad, dont la photo prônait encore ce dimanche sur le site internet de la présidence n’est pas formellement inculpé et devrait être déféré au parquet lundi.


Source: l'Internationalmagazine.com