Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

gadio-2.JPG

Depuis quelques jours, Rfi France 24, Cheikh Tidiane Gadio, ancien ministre sénégalais des affaires étrangères et des ressortissants ouest-africains tympanisent nos oreilles. Ils sont réduits au diapason des griots modernes pour faire les éloges de l’armée tchadienne considérée comme salvatrice de la guerre au Mali.

En effet, l’armée tchadienne doit sa survie depuis toujours grâce à l’armée française.

Chronologiquement, on peut dire :

-         1983 -1897 : face aux troupes libyennes, l’armée tchadienne a été appuyée et soutenue sur tous les plans (militaires, stratégiques, logistique)  par l’armée française et l’armée américaine qui lui ont permise de reconquérir le nord sous occupation de la Libye ;

-         1990 : Idriss Deby doit son accession au pouvoir avec la bénédiction de la France qui a lâché Habré en mettant à Idriss Deby tous les moyens militaires pour vaincre l’armée de son rival,

-         2001, l’armée française  et libyenne ont  contribué à  appuyer  l’armée d’Idriss Deby contre la rébellion du Mouvement pour la Démocratie et la Justice (MDJT) du feu Youssouf Togomimi au nord du Tchad,

-         2006, le Front Uni pour le Changement (FUC),a réussi à transpercer l’armée d’Idriss Deby jusqu’à atteindre Ndjaména.Il a fallu l’intervention des troupes françaises pour venir à bout des combattants de la rébellion tchadienne,

-         2008, des mouvements d’opposition armée tchadienne ont mis en débandade  l’armée de Deby à l’est du Tchad puis les contraindre à trouver refuge au palais présidentiel devenu un véritable  sanctuaire à Deby et aux siens. Ils ont appelé la France au secours pour déloger les rebelles qui ont occupé ¾ de la capitale.

Autant d’exemples nous permettent de mystifier l’armée de Deby.

En dépit des soutiens de la France, de ses amis françafricains tels que : Ouattara et Yayi Boni, Idriss Deby n’échappera dans bientôt à une contestation populaire dans son pays.

Rien n’ébranlera la volonté des Tchadiens de changer ce régime malsain à l’origine des malheurs de nombreux citoyens.

Ce moment viendra où ces mêmes médias français applaudiront à leur tour le vaillant peuple tchadien de s’être levé pour s’opposer à la dictature et à la tyrannisée d’Idriss Deby avec la complaisance évidente de la France et de certains partenaires internationaux véreux.


La rédaction du blog de makaila