Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Nadjo Kaina et Iyina - Le leader du Mouvement IYINA,Nadjo Kaina, reconduit à la tête de l'organisation pour une année à l'issue d'une AGE( Assemblée Générale Extraordinaire )//Le président tchadien dans la tourmente, acculé de partout// Suspension des vols du PAM à Amdjarass- Agacée par de nombreux vols à destination d'Amdjarass, ville natale d'Idriss Deby, la représentante au Tchad du Programme Alimentaire Mondiale (PAM), a ordonné la suspension des vols humanitaires en direction de cette contrée, devenue, la Gbatolite tchadienne // l'ADAC dans le collimateur de l'IGE- Epinglée par l'Inspection Générale d'Etat) pour des malversations financières, l'ADAC détourne l'attention de l'opinion et accuse une compagnie aérienne privée inoccente //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

Au moins un des fils du président tchadien Idriss Déby Itno a été interrogé par la police à N'Djamena ce mardi. D'après RFI, un des gendres du président aurait été victime d'une tentative d'assassinat commandité par d'autres membres de la famille.

L'affaire est à prendre avec des pincettes puisqu'elle ne repose pour l'instant que sur un seul témoignage. Mais la police tchadienne la juge suffisamment crédible pour avoir interrogé l'un des fils du président tchadien Idriss Déby Itno, selon une information publiée par RFI et confirmée à jeuneafrique.com.

La famille présidentielle semble en effet traversée par de graves tensions qui ont pris des allures de guerre des clans. Mardi 21 septembre, le riche homme d'affaires Mahamat Zène, qui vient d'épouser l'une des filles du président, a été victime d'une agression au volant de son 4x4. Il s'en est sorti « sans la moindre égratignure », précise RFI, mais l'agresseur présumé a été rapidement interpellé.

Interpellation ou interrogatoire ?

Selon la radio, ce dernier aurait affirmé à la police qu'il avait l'intention de tuer Mahamat Zène. En plus, son témoignage mettrait en cause dans cette affaire l'un des fils du chef de l'État, dont le nom n'a pas été divulgué. « Mécontent  du mariage de sa sœur avec l'homme d'affaires, explique RFI, il aurait voulu éliminer le mari. »

La radio affirme « qu'au moins » un des fils du président est en garde à vue à N'Djamena et que trois autres « membres de la famille présidentielle » auraient aussi été interpellés. Une enquête a effectivement été ouverte par la justice tchadienne mais seul l'interrogatoire d'un des fils Déby Itno par la police nous a, à ce stade, été confirmé.

 

Lire: Jeune Afrique