Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

En place depuis un coup de force en 1990, le gouvernement tchadien de Déby profite depuis 2003 d’une manne pétrolière importante provenant du sud du pays. Cet important projet pétrolier, financé en majeure partie par la Banque mondiale, devait servir à la reconstruction des infrastructures sociales nationales.

C’était sans compter sur les aspirations de Déby. En effet, les nombreuses tensions internes, générées par les politiques répressives du président, ont mené le pays vers le déchirement. De plus, la corruption étant de mise dans ce pays au bord du gouffre humanitaire (170e au classement des indicateurs de développement humain dans le plus récent rapport de l’ONU), les rentes pétrolières ont plutôt servi à l’achat d’armes par Déby pour pouvoir contrer ses opposants.


Et les grandes puissances observent avec attention les prochains rebondissements dans la région. La Chine porte un regard attentif à la situation, elle qui appuie le gouvernement soudanais et qui profite des puits pétroliers au Sud-Soudan. Les États-Unis aussi restent sur le qui-vive, en raison de son important projet pétrolier dans le Sud tchadien et de la menace d’une étendue soudaine de l’influence soudanaise dans la région.

La France, ancienne puissance coloniale, veille comme elle le fait depuis les Indépendances, et convoite, elle aussi, le pétrole du Tchad.


Extrait des alternatives