Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 h-20-2009465-1269862001-copie-1

Photo/Ambassade du Tchad en France

 

Il a fallu que l’information soit portée à la connaissance de notre rédaction, pour savoir ce qui se passe réellement au sein de la représentation du Tchad à Paris (France).

 

En effet, après la publication d’une enquête (révélation) rapportée par des citoyens libres et émancipés sur l’aide forfaitaire destinée aux étudiants tchadiens du Maroc via l’Ambassade du Tchad en France, la réaction de cette dernière a été immédiate.

 

Selon nos sources, le diplomate tchadien à Paris a vibré suite à la diffusion par notre blog, d’un article qui met en accusation directement sa personne.

 

Ce dernier aurait « câblé »  les étudiants tchadiens pour dire pourquoi son nom figure-t-il sur un site rebelle.

 

Notre blog suggère à l’ambassadeur du Tchad à Paris de bien vouloir reconsidérer ses propos de qualifier les supports médiatiques  tchadiens de l’opposition en exil des sites et blogs rebelles.

 

Notre réponse à son excellence est la suivante : « nous sommes des sites et blogs contestataires qui dénonçons l’arbitraire, l’injustice, le népotisme, la discrimination massive et abusive dont le régime de Ndjaména, incarné par Idriss Deby et vous autres, faites appliquer et pratiquer sur des populations tchadiennes éternellement opprimées. » Fin de citation.

  

Selon donc nos sources, le diplomate tchadien aurait décliné sa responsabilité sur la gestion relative à l’aide forfaitaire annuelle au profit des étudiants tchadiens au royaume du Maroc.

 

A cet effet, il décharge la responsabilité sur l’un de son personnel qui porte le nom d’emprunt d’une célèbre star brésilienne de football d’origine africaine.

 

Nos  différentes sources qui ont collecté l’information rapportée par un autre canal proche de l’ambassadeur à Paris, affirme que :  « toute source financière en provenance de Ndjaména, est directement « gérée » par le Secrétariat à l’ambassade. », « et que c’est au niveau du Secrétariat que tout se déroule. »

 

De surcroît,  nos antennes, témoignent qu’au sein de l’ambassade du Tchad à Paris, le torchon brûle entre ce personnel et l’ambassadeur et qu’ils seraient à couteaux tirés depuis quelques mois.

 

A l’heure où nous mettons cet article en ligne, il nous est difficile d’identifier exactement qui gère objectivement l’aide forfaitaire destinée aux étudiants tchadiens au Maroc ? Ces derniers, pour leur part, disent exiger plus de transparence dans la gestion de leurs aides forfaitaires qui ne sont que des maudites sommes.

 

La rédaction du blog de makaila