Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

 

Move 4 Chad est une association caritative à but humanitaire pour contribuer au développement du Tchad (Nos actions sont centrées sur la lutte contre la famine, l'éducation, la santé et l'environnement)


 

 

   Move 4 Chad (www.move4chad.org) est une association caritative à but humanitaire qui a été crée en décembre de l’an 2009. Fruit d’une mûre et longue réflexion, la création de cette association nous a paru nécessaire pour délivrer un message fort afin d’extirper le Tchad de la tragédie dans laquelle il est actuellement engoncé. Notre objectif n’est pas de nous amener à concurrencer toutes les autres associations humanitaires qui œuvrent pour et au Tchad mais plutôt de sensibiliser un peu plus la communauté internationale, les sociétés civiles et les simples citoyens, européens ou africains, au drame qui se déroule actuellement dans ce grand pays d’Afrique Centrale.


En effet, le Tchad est actuellement classé par le PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement) parmi les dix Etats les plus pauvres du monde. Ravagé par des conflits incessants et meurtriers depuis 1966, son espérance de vie ne dépasse pas 48 ans. Des millions de morts et des dizaines de millions de réfugiés jalonnent l’histoire contemporaine du pays des Sao. Ce drame continu ne peut bien sûr être détaché des différents conflits qui ont meurtris les pays limitrophes, tels que le conflit du Darfour dans l’ouest du Soudan ou les coups d’Etat à répétition secouant la République Centrafricaine depuis 1996. Si les combats au Darfour et le génocide qui en a découlé ont été fortement médiatisé et la cause de ces populations opprimées largement défendue de par le monde, ce qui est tout à fait légitime, la situation catastrophique prévalant au Tchad, et plus particulièrement à l’est de celui-ci , a été quelque peu oublié par la communauté internationale et par un certain nombre d’ONG.


Il nous faut donc agir, et vite. Tout d’abord, en faisant prendre conscience puis, par la suite, en agissant. Car la situation humanitaire au Tchad devient chaque jour plus critique, du fait d’un antagonisme récurrent, insupportable même, entre le gouvernement et plusieurs groupes ou unions de rebelles. Il nous faut porter assistance aux millions de réfugiés qui errent, squelettes éthérés, dans les camps de Goz Amer et de Bereida, il nous porter secours à toutes les Tchadiennes et les Tchadiens qui végètent actuellement dans la misère, sans eau, sans nourriture suffisante, sans habitat décent, sans soins même de première nécessité et surtout sans éducation pour les plus jeunes. Ensuite, il nous faudra empêcher que les belligérants actuels asservissent des enfants-soldats à leur hégémonie et les privent du droit fondamental à aller à l’école et succinctement, à croire à nouveau en l’avenir. Enfin, l’objectif de Move 4 Chad est, par le truchement d’actions humanitaires, de rendre le sourire à tous ces enfants tchadiens qui en ont été privés tout au long de leur vie, et de voir à nouveau luire en leurs yeux les étoiles de la gaieté et de l’espérance.


Il nous faut ici nous attarder sur un point essentiel : l’indépendance politique de Move 4 Chad. Trop longtemps, sur le continent africain et plus particulièrement au Tchad, des associations caritatives à but humanitaire ont été accusées, à tort ou à raison, de servir –voir de financer- les activités de tel ou tel mouvement rebelle, de tel ou tel gouvernement. Tel ne sera pas le cas de Move 4 Chad, car notre association se veut apolitique et ne veut ingérer nullement dans la vie politique tchadienne et dans les décisions prises par la communauté internationale vis-à-vis du Tchad sur le plan politique. Aucun financement récolté par Move 4 Chad ne sera dévoyé de l’utilisation humanitaire que nous avons annoncée préalablement aux donateurs.


En fin de compte, il paraît évident que nous ne pouvons agir seul. Nous avons besoin de l’appui de tous, car une conscientisation de nombre d’acteurs sur la situation dramatique qui prévaut au Tchad est absolument nécessaire si nous voulons tenter de mettre fin cette incurie inacceptable. C’est à cette condition, et à cette condition seule, que nous parviendrons à faire que le plus grand nombre de tchadiens retrouvent dignité et espoir, s’extirpant ainsi des noirceurs du dénuement et de l’accablement.

 

Le Coordonnateur

MS

 


Nous aussi, nous avons le droit de former un rêve, nous aussi, nous avons le devoir de faire un rêve, un rêve dont ne peut être privé le peuple tchadien

Et ce rêve, c’est de croire que demain au Tchad, nos frères et nos sœurs n’auront plus à souffrir de la famine et du manque d’eau

Ce rêve, c’est d’exiger que dans un avenir proche,  nos enfants et nos mères aient accès sans contrainte aux soins de première nécessité.

Ce rêve, c’est de faire que nos fils préfèrent  dès à présent le livret d’écolier à la lourde kalachnikov / et la marque de l’érudition à l’empreinte des balles

Ce rêve, enfin, mes chers amis, oui ce rêve, c’est de  faire resplendir sur le visage de chaque enfant tchadien le soleil lumineux de la paix et de la prospérité

Tous ensembles, il est grand temps de songer à concrétiser ces objectifs afin que plus jamais, oui plus jamais le Tchad ne sombre dans les méandres hideux de la guerre et de la misère.

Mohamed Saleh Ibni Oumar