Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Le Tchad est déshonoré à la fête du 14 juillet 2010 à Paris

Pour la Bastille, nous nous attendons à un honneur total pour le Tchad, compte tenu de la disponibilité du Gouverneur Félix Eboué qui fut le premier à répondre « Oui » à l’Appel du Général De Gaulle.

Malheureusement en suivant la cérémonie d’aujourd’hui ainsi que les émissions qui se sont suivis, nous étions une fois de plus sidérés par l’oubli presque total du Tchad de Félix Eboué et pire encore celui dirigé par le Dictateur le plus sanguinaire Deby,   nous n’avons même pas entendu parler du rôle joué à l’époque par le Tchad, celui du 18 juin 1940.

Le Tchad en cette période est devenu le berceau de la guerre pour le compte de la France libre dirigé par De Gaulle. Car c’est le bataillon de marche N°1 du Général Leclerc qui fut le premier à arriver à Paris d’où le nom de l’avenue Tchad en plein Paris, après avoir vaincu les italiens fascistes à Kouffra puis à Seba en Libye, le bataillon est passé par la Tunisie pour son embarquement.

Oh, Deby que cherches-tu à Paris si tu n’arrive même pas à faire parler du Tchad, tout ce que tu connais, ce sont les combines contre tes compatriotes. Nous vous invitons à apprendre l’histoire du Tchad même si à l’époque tu y étais loin, quand tu vivais de la cueillette ou que sais-je ?

Cependant, nous demandons à nos frères qui se sont rendus en France pour le défilé du cinquantenaire de se rendre à « l’avenue du Tchad » situé à la porte d’Orléans pour la mémoire des martyrs. Normalement, nous devrions être, plus que honoré !

Le combattant de la Liberté

Ousmane Addano le Sage