Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 deby 10ea3f79bb

 

                                         A

 Idriss Deby Itno, Président de la République du Tchad

 

Objet : demande d’ajout á la liste de vos amis sur Facebook, remarques et suggestions d’amis

 

Excellence ;

Je viens par la présente auprès de votre haute personnalité solliciter mon ajout sur la liste de vos amis dans l’un de vos comptes sur Facebook. Je voudrais aussi, Excellence, profiter de cette opportunité pour vous faire quelques remarques et suggestions sur lesdits comptes. Je vous promets d’être le plus bref que possible, vu les innombrables tâches que vous avez.

Je suis Louis Deubalbet Wewaye (Ice Deb). Je suis tchadien, originaire du sud-ouest. J’ai 28 ans et je suis Journaliste.  Cela fait bientôt neuf (9) années que je fais ce noble métier qui a toujours été pour moi une fascination. 

C’est avec un grand plaisir que j’ai visité vos deux profils sur facebook (je me réjouis de vous y voir). Je les trouve assez bien riches en images mais pas autant qu’ils doivent l’être pour une personnalité. Pour le Président d’un pays je veux dire et ce, sans toute fois vouloir vous offenser.

Je puis imaginer que vous aurez  une mine différente suite á mes remarques. C’est normal car vous êtes habitué á recevoir plus d’éloges que de critiques pour ne pas dire, point de critiques. Cela se reflète d’ailleurs largement á travers les commentaires que vous ont laissé les internautes qui, á ce que j’ai remarqué, sont en majorité des tchadiens.  J’ai constaté avec beaucoup de déception, que personne d’entre eux n’a eu l’amabilité ou du moins le courage de vous faire quelques critiques. Mis á part les habituels ‘’Merci mon Président ; Nous sommes tous derrière toi ; Vous êtes l’homme qu’il faut…tralala ’’. J’imagine que des éloges pareils, vous en recevez des milliers par jour  á tel point que le manque de critiques vous fera oublier vos défauts et vos incorrections. Vous m’en excuserez, mais tout être humain en a bien. Vous aussi je suppose.

 Cela étant dit, Monsieur Itno, je ne vais pas aller par le dos de la cuillère pour vous faire savoir ma piètre vérité, qui  peut être vous irritera. Je m’en répands d’avance. Comme on le dit bien en arabe de chez nous « Al sabour, nassour ». 

Aussi, j’ai remarqué que vous avez deux comptes sur Facebook. Dans l’un ou l’autre, j’ai noté quelques carences sur vos profils facebook que je me dois, en journaliste avisé, que je suis, de vous les faire savoir.

Allons donc, compte par compte.

1er compte :

-Les deux albums photos sur  ce compte datent de dix mois environ. A mon avis, cela n’enrichi pas votre profil, par conséquent, ne permet pas de savoir si vous vous portez bien. Je crois qu’il serait bien de mettre á jour ces albums en rafraichissant les photos pour permettre á vos nombreux fans de savoir si leur idole a pris du poids ou en a perdu. Cela  étoufferait les folles rumeurs qui ne tardent pas à prendre des vitesses inconsidérées quand vous avez juste une constipation ou êtes piqué par un moustique. Vous savez autant que moi, que les images parlent mieux que les mots quelques fois, Monsieur le Président.

-J’ai remarqué que dans la rubrique Informations, il n’y a rien, á part votre adresse qui, elle aussi est très vague. Tout le monde sait que vous vivez a N’djamena, mais tout le monde ne sait pas que vous habitez au « Palais rose ». Facebook n’est pas exclusivement tchadien, Excellence. A cet effet, je vous suggère de mettre á jour cette rubrique pour permettre á ceux qui ignorent votre lieu de résidence d’en prendre connaissance. Ils seront tentés un jour de vous rendre visite. On ne sait jamais. Ce que je ne leur conseillerais pas. Surtout avec vos sbires qui squattent devant votre résidence, prêts á tirer sur tout ce qui bouge et qui s’aventure sur la chaussé, de l’autre coté de le porte du palais. J’ai déjà vu un pauvre viel homme qui a failli servir de chair á canon devant votre résidence, juste parce qu’il voulait ramasser  son colis qui s’était détaché de sa bicyclette. D’autres y sont déjà passé de vie á trépas sous les balles  de vos gorilles.  Juste parce que leurs engins avaient eu le malheur de les lâcher dans ce no man’s land précis. Moi, j’ai appris á ne plus emprunter cette voie. Comme on le dit encore chez nous, ‘’Almi hami ma lib coco’’. Il serait donc préférable de donner votre adresse complète.   

Vous pouvez par contre, éviter d’y mettre vos contacts téléphoniques. Ce, pour vous mettre á l’abri des coups de fil indiscrets. Maman Hinda n’appréciera pas tout le temps. On comprend qu’un président a aussi  une vie privée.

-J’ai aussi remarqué que vous n’avez pas assez d’amis sur ce compte, Excellence. Selon moi, ce nombre assez maigre d’amis est dû au fait que vous n’ouvrez pas régulièrement votre compte. Je suppose aussi que c’est parce que vous n’envoyez pas des demandes d’amis.  Sans vouloir vous donner un cours, je voudrais vous faire savoir qu’á travers Internet, surtout facebook, vous pouvez augmenter beaucoup plus encore la liste de vos amis qui, je suppose est déjà pléthorique. Mais cela est nécessaire car vous pouvez l’utiliser á d’autres fins : la prochaine campagne électorale par exemple. Je voudrais citer quelques uns de vos paires qui utilisent cette voie pour être plus au contact de leurs administrés á travers le monde entier. Tenez, je vous recommande de jeter un coup d’œil sur le compte de votre voisin Goodluck Jonathan ou encore Nicolas Sarkozy qui a d’ailleurs bien voulu accepter la demande d’amis que je lui ai envoyé.

2e compte :

Votre second compte facebook comme le premier, est aussi riche et garni. On peut s’y régaler avec de très belles photos.

-J’ai été un peu déçu par la présentation qui est essentiellement en arabe. Comme je n’y connais rien (je ne suis pas contre le bilinguisme), je n’ai absolument rien compris á ce que vous y avez écris, moins encore aux nombreux commentaires qui, eux aussi sont en arabe. Pour un homme de votre carrure, je trouve indélicat de privilégier une langue nationale au détriment d’une autre sur la toile, fut-elle. Vos adversaires politiques qui, on le sait, tels des chiens méchants, sont prêts á sauter sur toutes les occasions pour vous faire des procès. Bof, on sait qu’ils crient tout haut au grand jour mais la nuit arrivée, tous les chats sont gris et ils défilent au palais rose comme des mendiants. Particulièrement, je crois que vous n’avez plus d’opposants. Ceux qui aboient á chaque passage de votre caravane sont plus ou moins des pseudo-opposants que vous avez l’habitude de faire taire juste en leur jetant un morceau d’os. Quoi que dégarni, ils le ramassent quand même et s’en vont faire semblant d’aboyer.

Puisque vous maitrisez tellement leurs points faibles, je me demande pourquoi on vous accuse d’avoir fait disparaître Ibni Oumar Mahamat Saleh. Vous excuserez mon indiscrétion Excellence, mais je crois que vous attirez plus de soupçons sur vous á travers votre manque de volonté manifeste  á vouloir faire la lumière sur sa disparition. Moi, je ne dis pas que c’est vous qui l’avez ‘’tué’’ ! Etant donné que les choses se sont passées au moment où vous êtes le commandant du bateau, vous êtes donc le premier á expliquer á l’équipage pourquoi le bateau a chaviré. Surtout que pendant cette période vous n’occupiez qu’un petit carré de N’Djamena.

Je crois aussi que ce n’est pas fini encore car la famille d’Ibni Oumar, comme une bonne partie de la communauté tant nationale qu’internationale, exigent que lumière soit faite sur sa disparition. Je crois qu’ils ont raison. Imaginez la douleur de cette famille qui, jusque là n’a pu encore  fait le deuil. Je vous conseillerais de mettre en stand-by, tous ceux de vos proches qui sont présumés impliqués dans cette affaire. Cela vous servira de bouclier, á mon avis.

S’agissant de conseillers, je vous suggère de revoir la liste car il me semble que certains vous ‘’déconseillent’’ plutôt.

Je vous ai envoyé la suggestion d’ajouter un des  fils Ibni Omar Mahamat Saleh, M.S Ibni qui est très actif sur Facebook sur la liste de vos amis. J’espère que vous n’y voyez pas d’inconvénients, Excellence.

Par ailleurs, je suis impressionné par le nombre de vos amis à cette date. 1781, c’est beaucoup pour un compte crée aussi récemment. Cette liste d’amis est assez garnie aussi. J’ai vu entre autre que vous comptez Ahmat Bachir, Alassane Ouattara ou encore Ali Ben Bongo parmi vos amis. Je  vois que dans ce compte, nous avons 60 amis en commun. Je m’en réjouis.

 -Enfin, la dernière remarque que je voudrais vous faire : vous n’avez pas donné le nombre et les noms de vos enfants (si vous en avez bien sûr !). Je crois qu’il serait intéressant de le faire. Ainsi, les tchadiens pourront virtuellement faire leur connaissance. Cela y va du brassage inter-tchadien, á mon avis.

En définitif, je peux remercier Facebook de m’avoir permis de me mettre en contact avec vous. Sans quoi, cela n’arriverait jamais. En fait, je suis convaincu, grâce a ce profil, que vous me lirez personnellement. Je vous signale que vos gorilles se sont défoulés sur moi á Abéché alors que je tentais, comme les autres journalistes, de décrocher une interview. J’ai bien voulu vous envoyer la facture des ordonnances médicales, mais ca n’arrivera jamais á destination. Vos chefs de cabinets sont réputés pour leur habileté dans la déviation des messages qui vous sont adressés et les ‘’gestes’’ que vous faites á l’endroit de certains sujets. Tenez, je vous donne des exemples : la popote des journalistes qui vous ont accompagné pendant  votre viré dans la zone de Tandjilé en mai 2010. L’enveloppe destinée á féliciter notre gazelle internationale, Mounira Mitchala ou encore le geste de soutien á la cantatrice Eldjima. Toutes ces commissions ne sont jamais arrivées á destination sinon, elles parviennent  complètement déplumées.

Ceci dit, Excellence, vu d’en haut, vous êtes mal conseillé, ou du moins mal entouré. Car en bas, il y a des innocents qui payent d’une manière ou d’une autre de leur vie, juste parce que le pays est mal conseillé. Je vous le dis au risque et au péril de ma vie. Mais j’estime au moins que je vous aurais dit la vérité, contrairement á tous ces hypocrites qui ne vous ont laissés que des commentaires élogieux sur Facebook.

Veuillez recevoir, Excellence (vous m’excuserez la répétition, mais je n’ai pas trouvé mieux), mes respects distingués. Et merci d’avance de m’accepter sur la liste de vos amis.

 

Ps : J’ai vu que mon compatriote Mahamat Nouri et le Docteur Al Bissatsi Saleh Al Hazzam sont aussi sur Facebook. Je me suis permis de vous les suggérer comme ami. J’estime que vous n’y trouverez aucun inconvénient, vu que Mahamat Nouri a déclaré en aout dernier, qu’il était prêt á dialoguer. Cela peut servir de début peut être. Si je vous les suggère, ce n’est pas seulement par púr élan patriotique(ne pas confondre avec l’appartenance au MPS) mais pour dénoncer l’accusation que vos services de renseignements m’attribuent de collaborer avec les rebelles, ce juste parce qu’en tant que journaliste, je détenais leurs coordonnés. J’imagine que vous n’êtes pas informé de cela non plus.

 

Louis Deubalbet. W

                                                                                                                        

 Journaliste

Bonn-Allemagne

Mail:  debnikel@gmail.com