Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

″Esquisse pour un Etat-Nation tchadien : des crises à la reconstruction″ 

Tel est l’intitulé du livre qui est paru aux Editions Universitaires Européennes du tchadien Hassana Djidda Abdoulaye.Ce livre est vivement recommandé et se vend en ligne. Voici ce qui se lit sur la page decouverture.

″Esquisse pour un Etat-Nation″ est un véritable coup de cœur d’un enfant grandi dans un pays meurtri et divisé. Et pour ne pas s’engloutir dans les bassesses des aînés, il appelle à une prise de conscience de tous les tchadiens pour un renouveau. Un renouveau à la fois intellectuel et sociétal. Oui un Tchad nouveau fondé sur la justice sociale, l’unité, la liberté et la démocratie est possible pourvu que chacun se sacrifie et oublie son ethno-régionalisme sans sacrifice et compassion, rien ne peut se faire. Surtout avec le printemps arabe, chacun a su que le changement n’est jamais impossible. Il suffit de le vouloir sinon les régimes despotiques et corrompus s’éterniseront au pouvoir en rempilant les mandats.

En somme, c’est un livre qui retrace l’histoire contemporaine du Tchad politique et économique avec objectivité. Rien n’est ménagé. Les pouvoirs, la politique, la société civile, la jeunesse, l’armée, la France sont abordés sans égard, surtout de pile et de face pour démontrer les rôles qu’ils ont joué dans l’abîme tchadien. Juste un regard pour connaitre le Tchad, son peuple et son devoir à la croisée de grandes mutations de notre siècle.

 

 

Biographie de l’auteur

Né en 1982, il est détenteur d’une licence en philosophie et d’un master en Communication et Relations Internationales. Comme parcours professionnels au Tchad et au Bénin, il est devenu enseignant, chroniqueur politique, rédacteur en chef du journal béninois Le Capital et chargé des programmes de l’ONG IFD Entrepreneuriat.

 

Pour une stimulation, nous vous offrons l’introduction en intégralité (page 4 à 6).

 Dans la vie, tout est possible. Rien n’est facile. Pour réussir, il faut persévérer. (...). Pas d’orgueil, pas de paresse, la vie est un combat, il ne faut jamais baisser les bras″.

Talino Manu, musicien tchadien.

 

L’Esquisse pour un Etat-Nation tchadien est un livre qui décrit l’histoire politique, sociale et économique du Tchad et une ouverture pour un nouvel idéal de vie. Ce livre n’énumère pas seulement la misère qui lamine les foyers tchadiens et les scènes de guerres qu’a connus le pays depuis son accession à la « souveraineté ».

Au Tchad, tout n’est pas seulement violences, famine et corruption. Tous les jours, depuis 1960  à nos jours, des hommes et des femmes servent  l’Etat et portent en eux un idéal : celui de la démocratie, du développement, de la prospérité, et de la paix. Il y a même une catégorie qui s’est sacrifiée pour exprimer ses rêves et une autre, jugée acerbe et agaçante, est marginalisée et écartée de la scène. Avec celle- ci, un rêve s’enterre.

Ce livre  n’est un ouvrage méthodique rédigé par un penseur ou éminent homme de lettres.  Il est l’œuvre d’un étudiant, d’un apprenti, d’un enfant qui rêve pour son pays.  Un enfant qui, dans tous ses sommeils, focalise son psychique sur la cohésion et la paix. La paix est cette maxime qui manque au pays de Toumaï. Au fait, l’enfant tchadien n’est pas celui qui ayant pour culture la violence et destiné à une vie misérable. Il est comme tous les enfants de la planète qui pensent et rêvent dans leur belle enfance. Malheureusement par son ignorance, il s’est laissé manipuler. Cependant  il n’est jamais tard de croire à ce dont on rêve. Le chemin de la paix, du développement est fait de sacrifices, de larmes, de joies et de l’abandon de soi.

Le choix de l’Etat- Nation au Tchad se traduit par une volonté politique d’unifier les différentes nationalités tchadiennes sous une seule autorité souveraine. Par essence, l’Etat- Nation est une idée, une construction représentative identitaire. Il est aussi une identité civique. Cet Etat a pour rôle premier : l’intégration des individus afin que chaque nationalité ou ethnie ne se sente exclue.  Alors l’Etat- Nation tchadien est un Etat intégrateur, mobilisateur, efficace œuvrant pour la paix sociale. Soucieux du bien- être des tchadien, il adoptera une politique sociale en vue de combattre les inégalités et le communautarisme.

L’Esquisse  pour un Etat- Nation tchadien se scinde en trois grandes parties où chacune d’elle étale une page, un événement du vécu des tchadiens. Notre souci premier d’inspiration était l’homme tchadien et son champ social et politico- économique. A chaque sujet ou chapitre diagnostiqué des palliatifs sont proposés pour que le lecteur ne soit égaré.

La première partie est une page de l’histoire tragique du Tchad. Elle décrit en fait la formation de la nation tchadienne avec ses différents groupes ethniques et linguistiques  et passe au peigne fin le conflit tchadien, œuvre de la 1ère  République et du Frolinat. Pour la 2ème partie, elle n’est qu’une fenêtre ouverte sur la 4ème  République, celle dite « démocratique ». Une République où le peuple vit avec une démocratie et le pétrole, mais demeure affamé et lésé. Chose inadmissible dans un pays pétrolier et agricole par essence. En diagnostiquant la 4ème République, les constats laissent apparaître que le fossé des inégalités sociales est profond et l’Etat apparaît comme l’otage non d’une pensée mais des individualités. Celles -  ci, du fait de son ignorance ou myopie politique,  livrent le peuple et le pays à l’apocalypse. Toutefois, tout n’est pas noir ; l’espoir se ressuscite et au-delà de la pauvreté décrétée et exportée, une autre vie est possible. La note positive de cette 4ème République, par amateurisme politique, le Tchad se transforme en un « gigantesque chantier » où tout s’affaire et pullule. Enfin la 3ème partie, expose l’idéal de la reconstruction. Cet idéal est un vœu, une prière, un appel pour un changement de conditions de vie et de comportements. L’Etat- Nation Tchadien fondé sur l’égalité est réalisable si chaque tchadien se met à l’ouvrage.

A travers ce livre, un dessein est exposé. Vu l’Etat de guerre et l’Etat Néant que traverse le pays, personne  ne veut se replonger dans ces Etats. Le choix est le cap du changement, la quête d’une vie paisible, fiable. Les yeux sont braqués sur   un Etat où la recherche « des biens premiers » reste sa finalité.         

L’esquisse pour un Etat- Nation tchadien  n’est point un livre d’histoire mais une réflexion, une analyse sur l’histoire politique du Tchad, ancienne et contemporaine. Les maux dont ont souffert la Nation et l’Etat Tchadien sont relatés avec objectivité, pour un Etat- Nation mobilisateur, protecteur des droits et devoirs des citoyens.

Fruit d’un humain, ce livre regorge des incohérences et défaillances dues à notre ignorance et limitent notre connaissance. Et il en va de chacun d’en tirer profit, même si notre culture de lecture est limitée.  Avec ce livre, nous ouvrons le débat à l’avènement d’un Etat-Nation tchadien, selon un idéal pragmatique, social, économique et écologique. Une esquisse sur un Etat démocratique conforme à la réalité tchadienne et non la copie d’un système exporté ou concocté sur mesure. Après cinquante années d’ « indépendance », les Tchadiens sont aptes à être maîtres de leur destin.       

 

Lire: ICI