Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

La visite du président Idriss Déby en France a été l'occasion pour nos compatriotes de l'Hexagone, de bénéficier des largesses de Déby quand il est en déplacement à l'étranger. Comme de coutume, le PR se déplace toujours avec des mallettes remplies de billets de banques (euro ou dollars). Quand Déby reçoit la communauté tchadienne installée dans n'importe quel pays, il ouvre facilement les mallettes. Il donne. Il distribue des liasses. Pourquoi distribuer de l'argent aux Tchadiens de l'étranger alors que les Tchadiens de l'intérieur crèvent de faim ? Avec tous les problèmes sociaux que connaît le Tchad, c'est une insulte aux Tchadiens de l'intérieur que de distribuer de l'argent de cette façon aux Tchadiens de l'étranger. Mais il ne faut pas s'étonner. C'est un comportement typiquement africain. Les chefs d'Etat d'Afrique ont habitué leurs compatriotes résidant à l'étranger à la distribution de l'argent facile à tout groupuscule qui se pointe. On voit mal un François Hollande, par exemple, en train de remettre de l'argent aux Français installés à l'étranger.
 
Lors du passage en France le 4 décembre dernier, ils étaient nombreux, venus des quatre coins de la France et portant des étendards divers, à venir accueillir Déby ITNO. Ce n'est aucunement par sentiment patriotique qu'ils sont venus à la rencontre de Déby. C'est seulement pour profiter des largesses du PR. Plusieurs groupuscules en France se réclament de la diaspora tchadienne en France. Selon certaines indiscrétions, Déby aurait remis entre trente et quarante milles euros à chacun de ces groupuscules : représentant des Tchadiens de la diaspora, GEST (le groupe de rapaces affamés, encore lui), cellule MPS en France... tous, ont perçu de l'argent liquide des mains de Déby. On ignore juste les montants précis mais la fourchette se situerait bien entre trente et quarante mille euros (entre 20 et 25 millions de francs CFA). Nous connaitrons bientôt les montants exacts car, c'est sûr qu'il y aura un problème de répartitions avec des affammés qui voudront se réserver la part du lion. Cet argent iront droit dans les poches de quelques individus. c'est clair. C'est l'argent du contribuable Tchadiens qu'on dilapide ainsi à l'extérieur. Les Tchadiens de l'intérieur, qui travaillent dur pour leur pays, qui paient leurs impôts au Tchad, n'ont droit à rien. Pas de routes dignes de ce nom, pas d'eau, pas d'électricité, le coût de vie est de plus en plus cher. Les hôpitaux sont des mouroirs. Les enfants meurent comme des mouches, les femmes meurent en donnant la vie. Les médecins sont débordés, impuissants dans les hôpitaux-mouroirs. Pendant ce temps, Déby se balade avec des mallettes bourrées de fric, dilapide l'argent à l'extérieur sans se soucier de rien. Pour soigner son image suffisamment écornée à l'intérieur ? Il faut dire que tous ces gens qui ont perçu cet argent ont du sang sur les mains. C'est de l'argent sale, c'est le sang des Tchadiens. C'est une complicité de crime contre les Tchadiens de l'intérieur.  Au Tchad, c'est la faim qui pousse certains Tchadiens à faire le griot pour pourvoir manger. Mais en France, pourquoi les gens se rabaissent ainsi ? Quelle est cette rémunération ? Qu'est-ce que ces Tchadiens ont fait pour mériter ces sommes assez consistantes ? Il faut être sadique pour prendre de l'argent des mains du despote Déby. Ce comportement a pour nom : la prostitution. Sans plus.
 
ALI BOUKAR, envoyé spécial à Paris lors de la visite du PR.