Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Eric Besson, ou la difficulté d'épouser une musulmane sans se convertir

La semaine dernière, Eric Besson avait élégamment démenti l'intention qu'on lui prêtait de se convertir à l'islam pour pouvoir épouser une Tunisienne. La situation est embarassante pour le  ministre français de l'Immigration, qui avait déjà subi les moqueries de la presse pour sa lutte contre les "mariages gris". Une politique visant principalement les personnes issues du continent - comme sa compagne justement...

 

Ministre français de l’Immigration, Éric Besson a, le 10 février, démenti la rumeur selon laquelle il serait résolu à se convertir à l’islam pour pouvoir épouser une jeune Tunisienne, Yasmine Tordjman.


"Je déplore d'avoir à démentir une conversion à une religion pour laquelle j'ai par ailleurs du respect, je suis très attaché au caractère laïc de notre République", a déclaré l'intéressé.


En réalité, ce mariage, si tant est qu’il en soit vraiment question, serait légalement possible sans conversion. Selon la circulaire ministérielle en vigueur, la conversion du mari n’est en effet requise que dans l’hypothèse où le mariage a lieu en Tunisie. S’il a lieu à l’étranger, l’acte de mariage peut être ultérieurement enregistré dans une mairie tunisienne sans que celle-ci exige le fameux « certificat d’islamité ». Sauf si la famille de la mariée l’exige. Mais ça, c’est une autre affaire...


Autre solution envisageable pour calmer les esprits tatillons sur le registre de la religion : le ministre français de l'Immigration pourrait, avant d'aller à la mairie, se marier religieusement en faisant appel au seul imam français qui n'exige pas la conversion du mari à l'islam: Soheib Bencheikh, ancien grand mufti de Marseille et actuellement chercheur à l'Institut pratique des hautes études et au Collège de France.


Polémique


L'éventuelle conversion d'Eric Besson avait été évoquée par le site Bakchich Info, dans un article polémique dénonçant les dérives sur
l'identité nationale lancé en France à l'initiative du ministre français.


"Voici Besson en bien mauvaise posture, lui qui est tombé raide amoureux, cet été, d’une jeune étudiante tunisienne, Yasmine Tordjman", écrivait Bakchich le 9 février dernier. Et le site internet d'alléguer que le ministre aurait promis à la belle famille de se convertir à l’islam, ce qui lui a valu un référé en justice pour atteinte à la vie privée de la part du ministre, par ailleurs très impopulaire pour
certaines de ses mesures.


Quelques semaines auparavant, Eric Besson avait été taclé par l'humoriste Stéphane Guillon dans une chronique sur France Inter. Faisant état de la lutte menée par le ministère de l'Immigration contre les "mariages gris", le chroniqueur avait ensuite rappelé les relations privées du ministre avec "une jeune Tunisienne de 22 ans", conseillant à Eric Besson de se méfier des risques : "je lui dis en toute amitié il faut qu'il fasse gaffe au mariage gris (...) s'il y a mariage, il y aura une enquête de vie privée", avait déclaré l'humoriste. Ce qui avait déclenché la fureur de l'intéressé...

 

Source: JA