Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

mahamat wodji-copie-1Mahamat Wodji DADI

 

Avis de soutenance publique de Mémoire de Master 2 en Sciences de Gestion (option Finance) à l’Université Amadou Hampaté BA de Dakar

 

Thème : le Financement bancaire de l’Activité des PME au Tchad

« Le Financement bancaire de l’Activité des PME au Tchad » est un thème nouveau qui s’inscrit dans la même dynamique que celle relative aux débats, aux séminaires et aux ateliers organisés par les ONG, des experts, les pouvoirs publics et autres consultants qui ont souvent abordé le problème par une approche terrain.

 

Le Tchad, à l’instar des autres pays africains, s’est inscrit dans une politique d’incitation de l’entreprenariat public et surtout privé. Ainsi, tous les acteurs au développement sont encouragés par les pouvoirs politiques. La tribune est déclinée à une ère nouvelle : celle de la PME. Cependant, des insuffisances vont se dessiner au fil des temps, par rapport aux dispositions prises. Il y aura un soulèvement d’opinion, qui graviterait autour de la question essentielle de savoir « si la croissance ou le développement du tissu économique est possible ou envisageable sans des sources de financement adéquates ».

 

Les PME sont vitales pour la croissance et le développement économiques des pays tant industrialisés qu’en développement, car elles jouent un rôle essentiel dans la création d’emplois nouveaux.

 

Les études et les recherches parcourues dans nos investigations abordent la question du financement bancaire de l’activité des PME au Tchad sous des approches différentes. D’aucuns ont mis en exergue toutes les sources de financement (bancaires et non bancaires), d’autres par contre se sont juste contentés de faire le procès du système bancaire, qu’ils jugent frileux malgré sa surliquidité.

 

La présente étude s’est inspirée de toutes ces approches. A la seule différence qu’elle s’est démarquée, en  s’inscrivant dans le registre des études qui ont démontré qu’aucune croissance ou développement n’est possible dans le type d’économie auquel nous appartenons, en faisant fi du système bancaire ou en s’y appuyant exclusivement.

 

En effet, la banque est le premier collecteur d’épargne (qui est d’ailleurs sa vocation première), et le plus grand distributeur de cette ressource sous forme de crédit, en l’orientant de ceux qui dégagent une capacité de financement, vers les agents économiques qui suscitent le besoin.

 

Le rôle des banques tchadiennes est essentiel dans le développement de l’économie nationale, notamment à travers le financement des PME. Le crédit aux PME est cependant une activité à risques (créances douteuses, défaillances, voire risque de responsabilité) contre lesquels la banque doit se prémunir.

 

Au regard de la place importante occupée par les PME dans le tissu économique du pays sans oublier son caractère vital pour la croissance, la recherche des solutions dans une synergie collective est à inciter.

 

Le public tchadien de Dakar est donc cordialement invité à venir assister à ma soutenance ce Samedi 15 Mai 2010 à 12 heures 00mn à l’amphithéâtre B de l’Université Amadou Hampaté BA de Dakar.

 

Le Mémoire a été dirigé par M. Mohamed YATTARA, Professeur de Normes comptables internationales et Expert financier.

 

Merci d’avance chers compatriotes.

 

Mahamat Wodji DADI

E-mail : mahamatwodji@gmail.com

Tel : (+221) 77 617 90 45