Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Quelle est la ville du Tchad où touts la population consomme l’eau potable ? Aucune évidemment. N'Djamena, Sarh, Abéché, Biltine, Pala, Léré, Moundou, Bitkine, partout, les gens se plaignent du fonctionnement des châteaux d’eau. On  se débrouille comme l'on peut pour avoir le précieux liquide. Certains châteaux peuvent rester fermés pendant une grande période de l’année. Dans la capitale, FM Liberté relaie souvent les cris des habitants des quartiers où le problème se pose. Devant cette souffrance, le pouvoir a un sport favori : faire fonctionner les installations à l’approche des élections. Puis, durant la campagne, les fontaines publiques sont ouvertes à tous, gratuitement. Après les élections, le calvaire reprend.
 
A N’djamena la capitale, dans les quartiers périphériques, la réalité est la suivante : on installe les ouvrages et on s’en va. Après, les populations ne voient rien, ni eau, ni électricité. Bien des quartiers sont dans cette situation voilà des années. Tout le monde est abonné aux forages à motricité humaine des particuliers. Pour installer un forage, il faut vraiment dépenser. Le gouvernement ne veut rien subventionner. Ni les forages, ni les panneaux solaires.
 
Pendant ce temps, des individus reçoivent beaucoup d’argent pour les fameuses « Mission d’Etat ». Où vont-ils ? Comment dépensent-ils cet argent ? Dieu seul pourra répondre à ces lancinantes questions. Mais les chiffres que nous avons publiés hier ne sont qu’une infime partie de ce que nous savons. Exemples ? Le 3 mai 2012, Abdoulaye Youssouf a reçu 997.500.000 FCFA (Lt N°472/PR/CAB/DAAFM). Curieusement, le même montant a été encaissé par le chef SAF Présidence, le 15 mars 2012. Puis, le 14 mai 2012, Abdoulaye Youssouf est revenu à la charge. Cette fois-ci, il a encaissé 671.999.790 F CFA. Plus de deux milliards en un mois. Mais, nous ne tenons pas compte des autres dépenses. Oui, le 1er mai 2012, Emile Malet, notre ambassadeur itinérant pour la sauvegarde du Lac-Tchad, a reçu un acompte de 66.500.000 F CFA pour la réalisation de l’atlas du Lac-Tchad (contrat entre la Présidence de la République et lui). L’acquisition de 70 ambulances dans le cadre du M088/2011 (?) nous a valu 2.000.000.000 F CFA.
 
A demain pour la sécurisation des documents domaniaux et cadastraux. Permettez-nous le temps de nous rapprocher de nos amis dudit ministère.