Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

deby-2.jpg

Selon une dépêche qui vient de nous parvenir de Ndjaména, Idriss Deby tente de partitionner les candidats de l’opposition à la prochaine présidentielle dont la date a été rendue publique par une Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) à sa dévotion.

 

Organiser une élection dans de conditions aussi calamiteuses revient à permettre au Conseil Constitutionnel  traditionnellement acquis à la cause du pouvoir d’approuver et de valider les résultats d’une mascarade électorale qui ouvre  définitivement la voie à une monarchie et une présidence à vie au Tchad  à une redoutable dictature.

Il convient de rappeler à l’opinion publique nationale et internationale que depuis 1990, date à l’accession au pouvoir d’Idriss Deby, aucune élection libre et transparente telle qu’exigée et réclamée par la classe politique et la société civile au Tchad, n’a été organisée.

 

Le régime Deby s’est imposé à son peuple par une politique répressive féroce  à l’encontre des militants de l’opposition et aux acteurs qui militent pour l’enracinement d’une culture démocratique au Tchad.

 

Aujourd’hui, c’est la énième fois qu’Idriss Deby force les choses pour organiser une élection présidentielle qui ne respecte pas  la volonté populaire ni celle de la communauté internationale.

 

Devant cette situation alambiquée, le blog de makaila invite les 5 candidats de l’opposition à rester souder pour faire échec à toute tentative de division qui arrangerait le régime Deby en défaveur du peuple tchadien martyrisé par son pouvoir.

Le peuple doit protester  massivement pour barrer la route à une présidence à vie au demeurant contestée au Tchad par tous.

 

Il urge que les Tchadiens fassent comme les peuples du Maghreb et du monde arabe qui refusent que leurs dignités soient bafouées et rejettent toute forme d’humiliations.

Nul ne peut transgresser la volonté populaire, il faut faire triompher la démocratie et ses valeurs au Tchad.

 

Makaila Nguebla