Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Ce dernier mois, on a assisté à un spectacle du couple présidentiel tchadien devenu subitement moralisateur mais dans un sens contraire aux principes de la laïcité de la république et la sphère de la foi (vie privée) des Tchadiens.

On a vu Deby qui s’est improvisé en moralisateur dans son discours, lors de sa réunion avec les groupes des ralliés à Moussoro. Un discours arrogant, insolant et humiliant.
Il insultait les personnes âgés, les femmes, le choix de la jeunesse Tchadienne. Même si on savait, évidement que Deby prenait toujours de plaisir à manipuler et humilier ses compatriotes en conformité avec sa nature d’ignorant en chef, cette fois-ci l’homme a dépassé le concevable. qu’est ce qu’il ne s’était pas permis dans ce discours de la honte?

Humant « à pleine narine » le gout de sa victoire contre les ralliés, se sentant pousser des ailes, il bomba son torse et déclare sans sourcier : « à partir d’aujourd’hui, j’interdis le khouroudj « djamaa Al-tabligh ».

Tous les tchadiens savent que ce groupe de croyants est le plus tolérance. Se sont des gens foncièrement contre la guerre. On se demande quand est ce que les Tchadiens pourraient vivre leurs fois sans que la politique ne s’en mêle ? Est-ce que le djamaa altabligh a causé une entorse à la paix sociale. On dirait que les religions sont devenues le terrain de prédilection de Deby et son épouse ces derniers temps.

Mais même dans ce cas, leur amateurisme et le mélange de genres sont déconcertants. Car on a même entendu récemment le chef religieux Hossein Hassan déclarer que hynda Deby Itno maid Coran « khadimât al Kor’an» (qui sert le coran). Et pourtant, c’est cette même « khadimât al Kor’an» qui est l’inauguratrice de la cérémonie de l’élection de miss Tchad 2010. Quelle contradiction et mélange des genres ?

Les croyants tchadiens, qu’ils soient chrétiens ou musulmans, n’ont pas besoins de ce mélange malsain. Vous n’êtes pas du tout obligés de s’occuper de la religion. Faites en sorte que nos enfants à l’école ne soient maltraités par vos progénitures. Que les enseigants ne soient assassinés ou humilés par vos parents. C’est tout ce que nous vous demandons pour le moment.