Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Affaire Nafissatou Diallo- Dominique Strauss KHAN.

Entre avis d'experts, comités de soutien, récupérations politico-ethniques et manifestation de haine. Où est l'Etat guinéen?

 A deux semaines le scandale sexuel le plus médiatisé  de cette année au monde reste l'affaire Nafissatou Diallo-DSK.Le célèbre français qui présidait aux destinées du Fond monétaire international est accusé de viol par une jeune femme guinéenne de 32 ans Nafissatou Diallo. L’accusatrice déclare être victime des tentatives de viol par Dominique Strauss Khan (locataire d'une chambre au moment des faits) à l'hôtel Sofitel -New York (lieu de travail de Nafissatou comme femme de ménage), ce que ce dernier et ses avocats nient.

Par la magie de la presse, presque toute l'humanité est informée et le sujet attire un intérêt à cause, certainement, de la personnalité de l'accusé mais aussi de la gravité d'un acte considéré graviccime  chez l’Oncle Sam.Ainsi, la justice américaine s'est vite saisie du dossier qu'elle gère avec toute la rigueur qui s'y prête pour la manifestation de la vérité.

Seulement, les humeurs humaines étant ce qu'elles sont un lot de commentaires se crée partout dans le monde .Mais ce qui nous concerne dans notre analyse c'est la lecture que les guinéens font de cette situation. Leurs comportements sans oublier l'attitude du gouvernement guinéen à travers ses départements compétents en la matière.

-Les avis d'expert: ils ont été d'un apport très important pour préparer les consciences dans la mesure où ils constituent une véritable lumière pour les profanes du droit mais surtout du droit pénal. De toutes les contributions faites par les guinéens via la presse électronique de notre pays, celle de Monsieur Nabbie Soumah de Paris. Juriste  et anthropologue, il analyse la situation en vrai professionnel du droit pour situer l'opinion des guinéens et au delà celle de l'opinion internationale. Le traité, bien que résumé reste à nos yeux une expertise de haute qualité. Même si hélas, la chance n'est pas donnée à tout le monde de le lire sur le net.

-Les comités  de soutien: créés de façon spontanée, ils expriment leur compassion à une femme qu'ils jugent vulnérable devant un « géant». Mais au delà c'est la solidarité à la femme qui reste jusqu'ici victime quand bien même l'équité et l'égalité soient prônés entre les sexes ( féminin et masculin).Et autre raison, le viol étant  un acte horrible et dégradant pour la dignité humaine.Nafissatou est à priori aux yeux de ces personnes comme une victime qu'il faut soutenir. Sans même attendre le verdict de la justice, certains parmi eux prennent déjà DSK comme coupable au mépris de la présomption d'innocence  allant jusqu'à convoquer le "passé coutumier en la matière" de l'ancien patron du FMI.

En vérité il convient de comprendre ces comités de soutien, car ils le font par compassion, par  solidarité .Cette solidarité hautement humaine que toute personne aurait besoin, si elle était aujourd’hui à la place de Nafissatou Diallo. Même si nous reconnaissons que  les comités de soutien ne remplacent pas la justice!

-récupération ethnico-politique:l'ethnico-politique étant le fort de certains guinéens en mal d'inspiration, le cas de notre compatriote est une aubaine pour le transformer au combat d'une seule ethnie et s'en servir pour le politiser en tirant sur une fibre irrationnel qui, ma foi, est loin d'être sollicitée dans une situation qui n'est pas la sienne. Mais, c’est aussi cela la triste réalité chez certains guinéens; la confusion, même ridicule, on se l'approprie pour soutenir un(e) parent(e) « ethnique ».C'est le sens qu'il faut donner aux sorties récupératrices de certaines associations qui en Guinée, et malheureusement, dans toutes les communautés restent des lobbies ethnico-politiques pour les besoin d'instrumentalisation selon les intérêts de ses  pitoyables manipulateurs et non de la communauté, qui il faut l’avouer n’est qu’une abusée . Ainsi des dossiers comme celui-ci  rallument ces individus  qui se plaisent dans une masturbation intellectuelle éhontée.

Sincèrement, il est temps que les guinéens réalisent que ces agissements  de basse classe ne favorisent  pas à l'émergence d'une nation soudée et prospère dont  nous avons tous besoin pour notre développement tant souhaité. La fierté d'être guinéens et imbriqués pour défendre nos compatriotes dans les circonstances qui l'obligent est salutaire au lieu d'en faire honteusement le problème d'une seule communauté. La Guinée c'est un seul peuple et Nafissatou Diallo est de ce peuple comme Zézé Bilivogui, Bakary Doré, Fanta Doumbouya, Demba Sylla, Vèkè Donzo (...).Ne pas le comprendre, le vivre et le cultiver c’est rester pitoyablement dans une mesquinerie rétrograde.

 Manifestation de haine:

Au moment où d'autres soutiennent Nafi et certains dans l'expectative c'est une compatriote censée protéger les droits des femmes qui prêche le mépris et la haine en essayant même de discréditer sa concitoyenne. Comme une amoureuse de DSK, Doussou Condé devant les caméras d'une journaliste ivoirienne fait de Strauss KHAN un ange et de sa "sœur" Diallo un démon. Les qualités du français sont louées et sans rien connaître de la vie  de Nafissatou, Doussou la traite  avec un mépris sans égal. Serait- elle en service commandé? Si oui à quelle fin? Parle-elle en toute sincérité? Est- ce la bonne manière? N’outre passe-t-elle pas son droit de ne pas croire  à la partie accusatrice? Et pire  pourquoi chercher à discréditer sa compatriote qu’elle n’a jamais connu dans sa vie? Au nom de quoi? Serait-elle une omnipotente  policière? Genre inspecteur Colombo!

Dans l'espoir qu'elle comprendra que cette manifestation publique de haine sans fondement rationnel pourra faire comprendre à beaucoup sa vraie personnalité qui semble, en tout cas ici, loin de la Doussou qui s’identifie à l'ONG Justice et paix. Chassez le naturel, il reviendra au galop! Les spécialistes de la criminologie ne me démentiront jamais ! En tout cas aux bailleurs de fonds de certaines ONG de défense de droits de l'Homme il serait ne serait pas mieux de faire au préalable et périodiquement des enquêtes de moralité où psychologues et psychiatres assisteront les médecins ? Pour éviter certaine surprises ! On ne doit pas financer n'importe qui!

Le silence du gouvernement 

Il y a maintenant deux semaines que l'affaire DSK-Nafissatou Diallo anime la chronique partout dans le monde. Le gouvernement guinéen jusqu'ici n'a sorti aucun comminiqué.Aucune déclaration pour informer ses citoyens. Quelles sont les raisons de ce silence au sommet de l’Etat? Est ce une manière de bien étudier le dossier pour mieux défendre la citoyenne accusatrice? Est ce une indifférence ou un mépris?

Nous refusons de verser dans la précipitation d’autant plus que toutes nos tentative de recueillir les avis  des autorités guinéennes sont restes vaines.  Attendons le temps, pour mieux savoir la position de l'Etat guinéen.

 

Tout en souhaitant que seul le droit sera dit dans cette affaire, nous accordons la présomption de bonne foi à notre compatriote Nafissatou Diallo. Quand à Dominique Strauss Khan nous l'accordons aussi la présomption d'innocence.

En tant que croyants, nous estimons pour le moment que Seul Dieu connaît la vérité dans cette affaire. Et nous Le prions pour qu'IL la manifeste en faveur de la victime.Qui, pour le moment, reste inconnue!

 Sincèrement.

 

Dakar, le 28 mai 2011

 

Ansoumane CAMARA

Président de l'AJGADEP

ansoumanecamara2000@yahoo.fr

Téléphone:(221)77 527 66 23