Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

bachir.jpgLe ministre de l’intérieur, Ahmat Bachir et Ngarnayal Gami,Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) ont loué leurs véhicules personnels à ladite institution pour couvrir le recensement qui débute  ce jour du lundi,10 mai 2010 sur l’ensemble du territoire.

Selon nos informations, les opérateurs économiques de la ville  économique de Moundou, ont menacé de boycotter le recensement à cause de l’ingérence dans leurs activités du ministre de l’intérieur et du président de la CENI.

 

Pour  intimider et dissuader ces opérateurs économiques, Ahmat Bachir qui se croit tout puissant, menace de brûler la ville de Moundou si ces derniers ne renoncent pas à leur volonté de boycotte.

 

Le problème est que Ahmat Bachir oublie, quelque chose que même son patron Idriss Deby ne peut se permettre de nos jours de brûler une localité quelconque du Tchad, à plus raison, lui, son griot.

Le groupe de Ahmat Bachir  et autres consorts doivent arrêter de comprendre que des tels discours ne sont plus à l’ordre du jour car, le temps est révolu et ils ont intérêt à se ressaisir pour réaliser qu’ils se trompent dans le temps et l’espace.

 

Si Ahmat Bachir pense qu’il peut brûler Moundou, qu’il essaie maintenant !

 

D’ailleurs, son nom figure dans la longue liste  des responsables politiques  et militaires du régime qui seront interpellés dans un proche délai dans les dérives autocratiques au Tchad.

 

Makaila Nguebla