Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

logo mise au point

MA REPONSE AU MINISTRE SGG

Chers compatriotes,

Je peux enfin user de mon droit de réponse après la lâcheté dont j’ai été victime le 10 octobre dernier de la part du Ministre SGG. Beaucoup d’amis et de camarades ont souhaité que je me taise car, selon eux, on répond par le silence…n’est ce pas ? Mais j’ai décidé de répondre et je répondrai à chaque agression car c’est le Gouvernement de la République qui est en cause et mon silence serait assimilé à une faiblesse. L’opinion doit comprendre que je suis victime d’un complot du Gouvernement et, au-delà de ma petite personne, c’est toute l’opposition qui est visée. Il s’agit de nous discréditer à la veille des élections communales que l’opposition va remporter.

 

En effet, cette affaire dépasse largement la personne de ce Ministre que je ne  connais absolument pas et qui se protège derrière les attributs de la République pour me manquer de respect, guidé pour la circonstance par une bande de copains et de coquins tapis dans l’ombre, tels de mauvais garnements qui abusent du Pouvoir.

 

Cette affaire n’honore vraiment pas notre Gouvernement ! Notre pays est en effet confronté à des difficultés en tous genres et a besoin de paix et de cohésion, et non de division et d’invectives. Les maladies, la famine, l’insécurité, la précarité, les injustices, les crimes et d’autres maux sont devenus endémiques. Les grèves se multiplient et vont s’intensifier. Le contexte économique international et la situation dans tous les pays voisins nous interpellent. Le Gouvernement doit trouver des solutions à ces problèmes au lieu de nous divertir en s’attaquant aux prérogatives de l’Assemblée Nationale. Au lieu de gérer ces situations, la radio et la télévision d’Etat, financées par le contribuable sont abusivement utilisées pour nous désinformer et divertir l’opinion.

 

En ce qui me concerne, vous savez que je n’ai jamais volé, et encore moins tué, que je n’en ai jamais été soupçonné, et qu’Allah m’en préserve.  Je comprends que cela dérange. Et ma position actuelle de Chef de l’Opposition Politique qui irrite, dérange encore plus et ôte le sommeil au pouvoir, je l’occupe de par la volonté de Dieu et du peuple tchadien souverain ; et, n’en déplaise aux griots et aux thuriféraires du régime, c’est une étape vers les plus hautes marches d’une ascension programmée et inéluctable. Et c’est aussi Dieu qui a décidé de mon absence du Tchad le soir du 3 février 2008 de sinistre mémoire : le Gouvernement regrette cette absence et confirme ainsi le complot d’Etat qui devait aboutir à la décapitation de toute l’opposition. En rappelant cela maintenant, le Gouvernement nous informe que ce projet macabre subsiste toujours.

 

Je vous remercie

 

Saleh Kebzabo