Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Belemgoto
Comme ton nom l'indique, tu n'as pas de pays. donc, tu t'inscris véritablement dans la logique des terres brulées.
Mon cher Macaoura, ce qui me lie à toi, c'est la volonté de voire le Tchad libre. Après ca, rien d'autre car contrairement à tes sorties passionnées et passionnelles, moi, je prends du recul par rapport aux évènements et dire les choses de la manière la plus proche  de la vérité que possible. je me laisse rarement emporté par des analyses subjectives. Contrairement à ce que tu proclames, je n'ai jamais réclamé le titre d'intellectuel. je suis un tchadien comme tant d'autres qui cherchent à faire avancer les choses au tchad à travers des échanges d'idées mais je n'écarte pas l'idée d'être plus pragmatique dans les années futures si Dieu me prête longue vie.

Pour revenir au débat qui a provoqué ta réaction demesurée, je voudrais te demander une seule chose: D'après la CENI qui a organisé les élections en CI, qui a remporté ces scrutins? c'est quand tu auras répondu à cette question qu'on pourra discuter des suites. car le néocolonialisme français, les attaques françaises et de l'ONUCI contre la résidence de Gbagbo, tout ca ce sont des conséquences d'un autre autre évènement qui est le  scrutin du 28 novembre.

Contrairement à toi, j'ai moi même vecu en Cote d'Ivoire et je sais que GBAGBO et son FPI sont minoritaires. Ils ne peuvent jamais gagner une election transparente en CI. le néo colonialisme, le petrole et le Cacao ivoirien ne sont que des pretextes du camp GBAGBO pour s'accrocher au pouvoir. Il a perdu les elections du 28 novembre. Y a t il eu de fraude? possible mais transformer sa défaite en une victoire est très grotesque. on aurait cherché à reprendre ces élections comme le prescrit la constitution ivoirienne, ca serait plus cohérent et plus juste. Moi personnellement, je ne pense pas qu'il y ait de massives fraudes tendant à inverser les résultats de la CENI. les rapports des préfets nommés par GBAGBO ont tous indiqué que les élections se sont déroulés dans des conditions acceptables.

Bref, Belemgoto, tu cries au complot occidental mais tu ne demontres pas comment GBAGBO a gagné ces elections.Je peux te traiter de malhonnete si tu  adhere au fait que YAO NDRI ait éliminé les voies de 7 departements du Nord pour proclammer son compagnon d'enfance president de la CI.

Pour revenir au cas du Tchad, les conditions d'organisations des elections ne sont pas transparentes. comme en témoigne le retrait des principaux candidats d'opposition. Ca, tout le monde le sait. Le denoncer comme je l'ai fait ne signifie que j'adopte "2 poids, 2 mesures". le cas ivoirien est different du cas tchadien. Deby triche en Amont alors que Gbagbo cherchait à tricher en aval. je pense que la position des opposants qui se sont retirés est très sage. Et encore une fois, opposé à toi qui cherche dans toute difficulté, la main de l'étranger, moi, je pense que le tchadien est responsable de cette démocratie bananière. Nous sommes trop amorphes, trop poltrons, pas ambitieux. Nous ne sommes pas exigeants en vers nos dirigeants et la conséquence est qu'ils font tout ce qu'ils veulent de nous. je ne suis pas étonné d'entre le responsable de CFTL dire que les tchadiens se portent bien sur le plan sanitaire.
Au lieu d'accuser la France, que fais tu pour te faire respecter par la France? Donc ne vois systématiquement l'étranger dans notre drame. Quand quelqu'un Alingue, pasteur opposant de son Etat, tant respecté par ses concitoyens entre dans le gouvernement du sanguinaire et voleur Deby et finit par appelr les Tchadiens à le voter, qu'est ce que l'Etat français a à chercher dans cette incongruité? les opposants devraient dabord réclamer les restes de leur camarade Ibni mais tout fait semblant d'oublier alorsque ce pauvre monsieur est mort pour la vraie démocratie au Tchad.
Donc le cas ivoirien est totalement different du cas tchadien. En cote d'ivoire, un "coulibaly" est d'emblée assimilié à un etranger alorqu'au Tchad , un abdoulaye est un tchadien qui a la tête d'un gouverneur. LA nationalité d'aucun tchadien n'est contesté du fait de ses origines alors qu'en côte d'ivoire, même les anciens premiers ministres ne sont pas sûrs d'être ivoiriens. tu vois que ce n'est pas la même chose.

merci et au plaisir de continuer à te lire sur les sites d'information. moi, je lis tout le monde, même les non intellectuels car d'ailleurs, les problemes d'humanité viennt des soit disnt intellectuels.

Cordialement
Daniel Hongramngaye" <hongramngaye@yahoo.fr>