Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Dr RIMTEBAYE, formé à Dakaren urologie, de la clinique MELINA de Chagoua est un urologue qui s'est converti en Chirurgie générale et se met à opérer  tous les cas chirurgicaux ou non dans sa clinique privée, cela sans se préoccuper qu'il n'est pas spécialisé en chirurgie Générale. De nombreux parents de patients ont intenté des actions en justice et d'autres ont proféré de menaces sans suite. Mû par la seule envie de s'enrichir, Dr Rimtebaye a le bistouri facile et à la moindre douleur abdominale, il crie à "l'appendicite!" et vous met sur sa table à opérer. Promu chef de service de l'HGRN (Hopital Central) de N'DJAMENA, Rimtebaye occasionna de nombreux cas de maladies nosocomiales (maladies contractées par faute d'asepsie dans un milieu hospitalier) ont été observés dans son service d'urologie. Pire il fait des gardes de chirurgie générale, dépassant sa spécialisation dans le seul but d'engranger des sous!

       Ainsi Dr Rimtebaye occasionna de nombreux décès dans l'insouciance totale de l'administration et de L'Ordre National des Médecins du Tchad (ONMT) qui n'osent même pas verbaliser ce chirurgien d'un autre age.
  Tout se passe dans le secret et le truand chirurgien tomba en Octobre dans son propre piège: il décida d'opérer sa propre épouse dans sa clinique en compagnie d'un infirmier. Lors de l'opération qui était une simple césarienne, Dr Rimtebaye perfora l'utérus de sa femme et pour arrêter le sang une hystérectomie (ablation de l'utérus) fut nécessaire et obligatoire. N'étant pas chirurgien-gynécologue, il tâtonna et se crut capable d'enlever cet utérus récalcitrant. L'opération terminée, l'épouse du docteur, une femme qui travaille à la banque  SGTB, plongea subitement dans un coma inexpliqué. C'est alors que Dr Rimtebaye prit sa femme et se rua vers l'Hôpital Central, en quête de secours. Là il trouva un chirurgien qualifié, cette fois-ci, qui trouve en per-opératoire (au cours de l'opération) plusieurs perforations des intestins de la patiente. Des perforations iatrogènes (provoquées lors de l'hystérectomie) par bistouri. La femme fut sauvée in extremis!!!! Les mauvaises prétendent que Dr Rimtebaye veut juste éliminer sa femme pour disposer de l'assurance bancaire de sa femme
   Comment un tel médecin capable de telles bêtises sur sa propre femme puisse exercer la chirurgie sous la barbe du Ministère de la santé du Tchad et de l'Ordre de Médecin du Tchad? Quels sont les nombres des tchadiens tués par ce dangereux pseudo-chirurgien?

  

      Sa Clinique LA MELINA ne répond à aucune norme minimale! Pire et très dangereusement Dr Rimtebaye invente ou concocte des résultats de bilans sanguins, urinaires. Ainsi il est libre d'alarmer sans cause ses patients et parfois simulent une incision juste cutanée pour faire croire à sa victime qu'il a été opéré. Ainsi il soutire des sommes faramineuses à ses victimes.

      Un autre médecin du nom de KITOKO, formé en Russie, exerce impunément une médecine loufoque à l'hôpital de District de Farcha et se fait appeler "SPECIALISTE DE LA CIRCULATION EXTRACORPEALE" (ce qu'on lit sur son cachet du moins et qui ne constitue aucune spécialité connue de Médecine moderne ou s'agit-il de dialyse qui n'existe pas encore au Tchad?).Il n'a aucun papier qui justifie ses pratiques et aucun parchemin qui peut légitimer sa pratique de la chirurgie. il a eu à poser des actes délictueux sur des patients et cela sans inquiétudes.

 

    La médecine au Tchad connait une dérive sans mesure et nous reviendront sur d'autres situations tragicomiques qui prévalent dans notre pays dans le domaine de la médecine.

 

             Djimtola Samuel