Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Médiation dans la crise libyenne -la France tente sa partition pour trouver une issue politque. Elle accueille une rencontre entre Fayez al-Sarraj, président du conseil libyen et Khalifa Haftar, commandant de l'armée libyenne//Emeutes à Moundou pour empêcher le transfert du Maire, Laokein Médard// Moundou- l'avocat de l'ancien Maire, harcélé et activement recherché //Affaire Laokein Médard- plusieurs partis politiques appellent dans un communiqué de presse à sa libération // L'interview de l'opposant tchadien, Saleh Kebzabo sur TV5 afrique reportée à lundi //

Géo-localisation

Publié par Mak

 
Correspondance surprise du CNT  au Gouvernement soudanais.
 
 
Khartoum, AkhirLahza -13-09-2011.
 
Le journal soudanais AkhirLahza a appris des sources bien introduites que le CNT a écrit directement, sans passer par une médiation au gouvernement soudanais lui demandant la confiscation et la restitution des biens matériels et financiers pillés et emportés par le mouvement rebelle JEM de Dr Khalil Ibrahim.
Le CNT indique avec insistance que ces biens n’appartiennent ni Kadhafi ni à ses collaborateurs, mais ils appartiennent à la Libye et au peuple libyen,(sic).
Les mêmes sources indiquent que le Dr Khalil qui est arrivé au Darfour il y a 3 jours souffrirait de fatigue et de surmenage,  et  qu’il ne s’est pas encore complètement rétabli des séquelles dues à son empoisonnement ; sa santé reste donc chancelante et très aléatoire. Sa fuite de Tripoli vers le Darfour a été une opération très périlleuse, ce qui lui a causé encore un affaiblissement.
Par ailleurs les mêmes sources indiquent que depuis son arrivée au Darfour, le Dr a adopté un profil bas en utilisant un langage de paix et de dialogue, or pour le gouvernement soudanais ce ne sont des stratagèmes utilisés pour prendre du souffle et se préparer en conséquence ; il en est de même  pour ses clins d’œil en direction du Président tchadien./
Commentaire : les milieux diplomatiques pensent que si le CNT s’est permis d’adresser une lettre pour la moins amicale aux autorités de Khartoum qui sont rappelons-le les amis de la 1ère  du CNT, c’est ce que le Dr s’est bien ravitaillé et ce, directement du guide. Le CNT n’a effectué une telle démarche ni en direction de Niamey ni en celle  d’Alger, ce qui sous-entend la disparition des armes de haute technologie des magasins de Syrte. Ainsi donc l’arrivée de Dr au Darfour inquiète paradoxalement tout le monde : le Cnt et ses alliés de l’Otan , mais aussi  Al Béchir et Deby.