Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

gadaye2-1-.jpg

 Dr Ali Gadaye, ancien minsitre.Chroniqueur politique sur le Tchad 

Certains tchadiens, pour diverses raisons se sont rendus le lundi 25 avril 2011 aux urnes. Parmi ces raisons on peut retenir :

 

-         l’intimidation qui a visé surtout les cadres du parti au pouvoir, sur qui plane la menace de perdre leurs privilèges ;

-         la corruption et les fausses promesses en direction de ceux qui n’ont pas arrêté une opinion et ceux qui hésitent ;

-         l’absence de l’information sur l’enjeu réel du scrutin. C’est la franche des ruraux qui est concernée par ce cas.

Il ne sert à rien de polémiquer inutilement. Il convient plutôt de tout faire pour réunir le maximum de preuves tangibles dont la révélation peut entacher le scrutin.

 

1.     Cette investigation doit commencer par les suspicions qui pèsent sur la commission électorale elle-même. En effet, sa neutralité ne semble pas évidente, tout comme son imperméabilité à la corruption ne peut être avérée.

2.     Le bourrage des urnes qui est monnaie courante surtout dans les zones contrôlées administrativement par des agents zélés du parti au pouvoir.

3.     La falsification des procès verbaux qui peut être détectée grâce à la contribution des délégués des partis en compétition et surtout des observateurs nationaux qui ont été guidés dans l’accomplissement de leur mission par leur conscience.

 

Les résultats de ces investigations doivent être exploités pour soutenir d’éventuelles requêtes de contestations en justice et surtout corroborer la thèse d’un scrutin truqué dans le cadre d’un livre blanc destiné à mettre en exergue la grossièreté avec laquelle le régime manipule les élections et permet au dictateur de se maintenir au pouvoir contre la volonté du peuple. Il s’agit de mettre le doigt sur l’illégitimité du pouvoir qui se maintient par la manipulation, l’intimidation, la brutalité, la répression et la violence.

 

De notre point de vue, les responsables des partis politiques de l’opposition politique, les responsables des organisations de la société civile et les internautes tchadiens qui manifestent le désir peuvent participer à la réalisation de cette œuvre.

 

Le but de cette opération doit viser l’instauration de la désobéissance civique prélude au débarras tant souhaité par les tchadiens de la tyrannie aveugle.

 

 

                                                                                    Fait le 26/04/2010

 

                                                                                     Dr. Ali Gaddaye