Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

INVITATION AUX MEDIAS.
 
LE DOSSIER JUDICIAIRE DE L'ANCIEN PRESIDENT DU TCHAD HISSEIN HABRE
 
 
Les révélations des avocats du président Hissein Habré. 
 
   
Deux avocats de l'ancien président de la République du Tchad Hissein Habre, maîtres François Serres et Ciré Clédor Ly respectivement du barreau de Paris et du barreau de Dakar  présenteront, pour la première fois en Europe, des éléments d'informations relatifs aux accusations portées contre leur client. Ils traiteront des multiples ingérences et des manœuvres diverses qui pèsent dans le dossier d’Hissein Habré.

Compte tenu du nombre de places limitées, tous les journalistes désireux de participer à cette rencontre sont priés de confirmer leur présence par retour de mail. 
Un cocktail de presse est prévu à la fin de la conférence.
 
 
Lieu: Press Club de France Hôtel PULLMAN 8 /12 Rue Louis Armand 75015 Paris 
Métro: Balard Ligne 8 / RER C: Boulevard Victor/Voiture sortie: Porte de Sèvres.

Date: Mardi 12 octobre 2010 à 11 heures.
 

Contact organisateur: Association Mouvement Ngambo Na Ngambo-Journalistes congolais en Europe
e-mail: mouvement.ngambo@gmail.com

*********************************************************************************************

 

PROCÈS D’HISSEN HABRE : Table ronde des bailleurs à Dakar en novembre
 

Dakar devrait abriter une table ronde des bailleurs pour réunir les contributions nécessaires à la tenue du procès de l’ancien dirigeant tchadien Hissène Habré. Selon des informations concordantes, c’est à l’issue de cette rencontre qu’une date sera définitivement arrêtée pour la tenue du procès dont l’essentiel des audiences devrait se dérouler au Tchad et en Belgique. Nos sources précisent que c’est au cours d’une rencontre de l’Union africaine (Ua) à Addis-Abeba qu’il a été momentanément retenu de convoquer la table ronde de Dakar aux environs du 30 novembre, en sachant que toutes sortes d’événements pourraient amener à la faire changer. Dans la même veine, les déclarations sur un budget évalué dans un premier temps à 18 milliards, puis ramené à 12 milliards de Fcfa, comme l’a précédemment écrit la presse, doivent être révisées. En effet, « compte tenu de la nature d’un tel procès, il est difficile de savoir combien il coûtera », indique notre source qui préfère indiquer que : « ce sera un budget estimatif et évolutif ». En tout état de cause, la rencontre de Dakar devrait être décisive pour le dénouement de cette mission que l’Ua a confiée au Sénégal.

Fara SAMBE