Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

L400xH300 bagarre-05be5

Selon nos sources au Tchad, M.NGargnebe Ngarnguinam, chez lequel, les responsables de l’opposition démocratique tchadienne,  avaient tenu leurs réunions lors des préparatifs des élections communales, pour aboutir à un accord de gestion de la commune, est convoqué et menacé   d’arrestation par le préfet Maly, en présence de son frère, chef de canton de Doba.

La même source soutient que les faits et gestes de Ngarnebe,  sont étroitement surveillés par les agents de l’Agence Nationale pour la Sécurité (ANS).

Dans le but de faire peur aux signataires poltrons de cet accord, le parti au pouvoir use de ces méthodes pour terroriser certaines personnes  afin de débaucher quelques unes elles, ce qui permettra au MPS d’obtenir la majorité pour  gérer la ville.

Rappelons que lors des dernières élections communales,  le MPS n’a obtenu que 9 conseillers contre 14 issus des rangs de l’opposition démocratique.

A défaut de voler, le MPS est contraint d’utiliser la corruption, les menaces, la force  et autres moyens d’intimidation pour s’imposer comme d’habitude à l’encontre de la volonté populaire librement exprimée par le choix porté sur des conseillers auxquels les populations ont mandaté pour gérer les localités.

Au Tchad, les fraudes sont faites en amont et aval de tout processus électoral.

Faut-il croire encore à la démocratie dans ce pays ?

 

Makaila Nguebla