Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Comme beaucoup de tchadiens, je suis un fidèle lecteur de sites tchadiens et je suis toujours agréablement surpris par la profondeur et la pertinence des réflexions de notre compatriote Talha Mht sur le fonctionnement de nos représentations diplomatiques. Ce qui me frappe le plus, c’est la cohérence dans le raisonnement et chaque fois il y a des nouveaux éléments dans ses analyses. Son dernier article intitulé « Le Tchad et ses opportunités multilatérales à Genève : la nécessité de la raison et du bon sens » m’a permis de mieux comprendre l’évolution historique de la diplomatie tchadienne et ses dimensions actuelles et futures. Je recommande vivement à tous les tchadiens de lire ses deux derniers articles qui sont très intéressants et d’un accès facile. Un de ses collègues de l’ambassade m’a dit un jour en parlant de Talha que tu verra ce qui va lui arriver, tellement il se donnait à fond par amour pour son pays, oubliant même parfois sa famille, parce qu’il estimait que son pays est très en retard et il fallait rattraper le temps perdu à la façon suisse. Je vous passe sous silence certaines considérations administratives qu’il ne tient pas compte, parce qu’il considère qu’il est là pour le Tchad et qu’il n’a pas besoin d’être citer.

 

Or, quand on se donne de la sorte comme il l’a fait et continue de le faire sous une autre forme pour son pays, au lieu d’encourager cette dynamique positive, on voit plutôt un adversaire gênant qu’un tchadien compétent qui consenti d’énormes sacrifices pour son pays. Ainsi, il va falloir utiliser tous les moyens jusqu’au plus extrême, « il n’est pas avec nous, il est contre notre système » pour l’éloigner de notre champ et ainsi nous, en tant que « grand militant » du MPS, défendons farouchement les idéaux du parti, veillons à l’image de notre président fondateur et de sa politique. Vraiment au pays des aveugles, les borgnes sont rois quoi ! Son collègue n’a pas eu tort.  Simplement, cette politique du ventre comme le dit quelqu’un a des limites et ne peut qu’engendrer des conséquences fâcheuses à moyen et long terme pour celui qui la pratique. Je pense que les discours diplomatiques qui instrumentalisent la peur et utilisent dangereusement les fragilités de certains au sein de nos ambassades n’aident pas ni la diplomatie tchadienne, ni le Tchad.

 

Je crois que certains de nos ambassadeurs comme avait affirmé un diplomate tchadien, ont besoin véritablement d’une approche éducative s’appuyant sur une pédagogie diplomatique qui tienne compte de leur état psychologique. Ce n’est que par l’expérimentation de cette éducation et la culture du dialogue que l’on peut se faire confiance et mesurer ainsi le degré citoyen de l’autre pour aller de l’avant. Le fait de représenter, négocier, protéger, informer, coopérer aux niveaux bilatéral et multilatéral exige des compétences particulières pour la gestion des affaires du pays.

Je me suis toujours demandé en ce qui concerne les ambassades du Tchad à Genève et à Bruxelles, comment ces deux là, en l’occurrence l’actuel locataire à Genève et l’ancien ambassadeur à Bruxelles se sont atterris dans ces deux capitales hautement stratégiques et qui requièrent des compétences hautement techniques.  Je me demande où sont partis les cadres supérieurs des affaires étrangères et ceux du plan et de la coopération ? Nos compatriotes de ces deux départements pourront nous édifier. En tous cas, il ne serait pas incongru de s’appuyer sur les nouvelles approches diplomatiques pour les adaptées aux réalités nationales et faire évoluer les choses.

Je rends hommage à notre compatriote Talha quant à ses apports pour le Tchad ainsi qu’ à tous les tchadiens qui contribuent inlassablement pour un avenir radieux de leur pays. Les attitudes les plus respectables sont celles des personnes qui ont osé se lever contre certaines pratiques au nom de la dignité et de la justice et qui ont payé le prix de leur prise de position. Bravo Talha et continuez, le pays te sera reconnaissant. Je suggère à notre compatriote Talha de toucher aussi les autres domaines tels que l’éducation, l’armée, la communication etc. Je suis convaincu qu’il sera à la hauteur de la tâche.

 

Adoum  Abdoulaye
N’djamena –Tchad